Des militantes et des militants pour l’ordination des femmes à Cracovie

SIGLE 3e congrès de WOWComme à chaque année depuis sa fondation il y a 20 ans, le Women’s Ordination Worldwide [WOW] célèbre, le 22 juillet, la fête de Marie-Madeleine. Cette fête prend cette année une couleur particulière puisque, à la demande du pape François, la fête liturgique de Marie-Madeleine, l’apôtre des apôtres, est désormais reconnue officiellement dans l’Église catholique et incluse dans le calendrier général romain.

Dans le cadre de ce 20e anniversaire de WOW, des sympathisantes et des sympathisants se sont réunis au centre-ville de Cracovie à la Maison de l’évêque, là où le pape Jean-Paul II a vécu pendant 15 ans comme cardinal de Cracovie. Ils ont remis au cardinal Dziwisz une lettre dans laquelle ils demandent la levée de l’interdiction d’ordonner des femmes. Pour célébrer Marie-Madeleine, ils réclament la pleine égalité des baptisés, femmes et hommes, dans l’Église, y compris pour l’accès aux ministères ordonnés. WOW souhaite entre autres, par cet événement, attirer l’attention de l’opinion publique et du clergé polonais sur la nécessité d’accroître le rôle et le statut des femmes dans l’Église catholique.

Dans son communiqué de presse, WOW rappelle que la reconnaissance officielle de Marie-Madeleine comme une apôtre choisie par Jésus confirme l’aptitude légitime des femmes à agir in persona Christi. Cette reconnaissance rétablit sa contribution comme personne jouant un rôle de premier plan à l’égal des apôtres dans l’annonce de l’Évangile. La revendication de la supériorité cléricale masculine basée sur une ressemblance physique avec Jésus n’a jamais convaincu ni servi l’ensemble de l’Église, y affirme-t-on.

WOW invite l’Église à se débarrasser du péché de sexisme et à offrir le modèle d’une égalité inconditionnelle entre tous les humains en ouvrant tous les ministères aux femmes catholiques qui ont le talent et la vocation de servir leur communauté et ce, à l’instar de ce que Marie-Madeleine a fait.

WOW profite de son 20anniversaire pour tenir sa réunion annuelle à Cracovie avant la visite de François pour la Journée mondiale de la jeunesse. Au cours de toutes ses années de militance, WOW a travaillé à contester tous les arguments restants contre l’ordination des femmes. La reconnaissance officielle du rôle de Marie-Madeleine rend le maintien d’un modèle de leadership exclusivement masculin impossible à tenir et est un bon exemple de justice de genre.

WOW demande à François de reconnaître qu’une communauté de disciples égaux et une Église renouvelée ne seront possibles que lorsque les femmes seront acceptées comme de véritables égales des hommes.

Le 22 juillet 2016
Adaptation par Pauline Jacob du communiqué de presse publié pour l’événement et d’informations recueillies sur la page Facebook du Women’s Ordination Worldwide [WOW].

Source :

Women’s Ordination Worldwide (2016, juillet). Mary Magdalene, « Apostle to the Apostles », gets upgraded feast day. Women’s Ordination Worldwide [Marie-Madeleine, « apôtre des Apôtres », une fête de statut supérieur], [en ligne]. [http://us3.campaign-archive2.com/?u=239b46ab2a812f94bd0b2f28a&id=2fbbf828d9 ] (22 juillet 2016)

Women’s Ordination Worldwide. Page Facebook.[https://www.facebook.com/WomensOrdinationWorldwide/?fref=ts]. (22 juillet 2016)

Ce contenu a été publié dans L'ordination des femmes par Pauline Jacob. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Pauline Jacob

Théologienne féministe, Pauline Jacob détient un Ph. D. en théologie pratique et une maîtrise en psychoéducation de l’Université de Montréal. Elle est l’auteure d'« Appelées aux ministères ordonnés » (Novalis, 2007), coauteure de « L’ordination des femmes » (Médiaspaul, 2011) et a à son actif plusieurs articles. Elle poursuit depuis plus de 15 ans des recherches sur l'ordination des femmes dans l’Église catholique et est très active à l’intérieur du réseau Femmes et Ministères.

2 réflexions au sujet de « Des militantes et des militants pour l’ordination des femmes à Cracovie »

  1. Magnifique. J’ai vraiment fait WOW en lisant cet article. J’espère maintenant deux choses : 1- que la lettre soit vraiment remise au pape
    2- qu’il la lise et qu’il engage un dialogue avec ce groupe

    Merci Pauline, pour la traduction et pour le message.

  2. Wow! Magique ce sigle! Faut pas baisser les bras, ce groupe le manifeste clairement faisant feu du passage du Pape à Cracovie pour insister «à temps et à contre temps», comme le recommande saint Paul.

    Merci, Pauline, de nous rendre ce message accessible par la traduction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *