Hommage à Gaëtane Larose

Gaëtane LaroseC’est Pierre Bélanger, directeur de la revue Le Brigand, qui a présenté Gaëtane Larose, récipiendaire du prix Marie-Guyart. Il a notamment salué son travail de communicatrice auprès de l’archidiocèse de Sherbrooke. « Elle a permis au pasteur-évêque qu’elle appuyait de se faire mieux connaître et apprécier », a-il noté. « Elle l’a guidé vers des modes de communication contemporains qui l’ont rapproché de ses ouailles. Elle a mis en lumière, par son travail, les engagements ecclésiaux et plus largement évangéliques des diocésains de Sherbrooke. »

Il a aussi souligné les nombreux engagements au niveau mondial de l’ex-présidente de l’ACPC. « Son engagement international a connu un sommet en 2007, quand elle a présidé la mise en place du Congrès mondial de l’UCIP, l’Union catholique internationale de la presse, à Sherbrooke. Dans cette belle aventure, il faut d’abord lui reconnaître d’avoir su réunir un comité organisateur exceptionnel qui a su tout mettre en œuvre – sauf peut-être la réorientation des politiques si restrictives du gouvernement du Canada pour la délivrance des visas – afin d’accueillir des participant de tous les continents et leur faire vivre une expérience riche de contenu, riche de relations professionnelles et interpersonnelles. »

« Gaëtane Larose reçoit le prix Marie-Guyart, elle aussi femme extraordinaire qui a été, à sa manière et dans son contexte de vie, journaliste ou chroniqueuse en son temps. Mais Marie Guyart a été surtout, comme fondatrice de l’Église d’ici, Mère Marie de l’Incarnation. Il y a six mois, et 342 ans après sa mort, Marie de l’Incarnation a été reconnue comme sainte, canonisée. Dans nos cœurs, celle qui reçoit le prix évoquant cette grande sainte, n’a certainement pas besoin d’attendre des siècles pour recevoir la reconnaissance de sa qualité humaine et chrétienne. Elle aura été dans ses fonctions et elle demeure par son amitié, témoin d’un projet de sainteté vécue au jour le jour, celui de communiquer la Vie en abondance.  »

François Gloutnay
Le 4 novembre 2014
Publié sur Le blogue de nouvelles de l’Association canadienne des périodiques catholiques (ACPC) et reproduit avec les autorisations requises.

Ce contenu a été publié dans Événements et nouvelles par François Gloutnay. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos François Gloutnay

François Gloutnay a consacré 25 ans à Développement et Paix comme agent d’information. Détenteur du Prix hommage 2007 de l'organisme Communications et Société pour sa contribution à la formation à Internet dans les réseaux de l’Église, il est aujourd'hui formateur, blogueur et chroniqueur Web. Féru d’histoire et de généalogie, il est un membre actif de la Société d'histoire de la seigneurie de Chambly.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.