Le 22 juillet, fête de Marie Madeleine, l’apôtre des apôtres

Le 22 juillet, l’Église catholique célèbre la fête liturgique de Marie Madeleine. Comme le rappelle le Prions en Église (juillet 2022),

Auteure : Emer O’Boyle
Reproduction vendue sur le site de
We Are Church Ireland


Parmi les trois Marie que les évangiles mentionnent, en plus de la mère de Jésus, celle dont la liturgie fait mémoire aujourd’hui est la Magdaléenne que Jésus a libéré de maladies inexpliquées, selon Lc8, 2. Marie Madeleine devint dès lors disciple de Jésus. Elle resta, avec Marie, la mère de Jésus et le disciple bien-aimé au pied de la croix. Elle fut la première à reconnaître le Ressuscité et ce dernier en fit  un[e] témoin et un[e] apôtre de la résurrection.

Depuis 1996, dans la foulée de la création du vaste réseau International Movement We Are Church [IMWAC], des responsables d’organisations nationales réunis pour fonder un réseau prônant entre autres la reconnaissance de droits égaux pour les femmes dans l’Église choisissent des moments du calendrier liturgique pour évoquer les ministères des femmes. Le 25 mars, fête de l’Annonciation devient journée mondiale de prière pour l’ordination des femmes; le 29 avril, fête de Catherine de Sienne, jour de prière pour l’ouverture au diaconat pour les femmes et le 22 juillet devient jour de célébration de Marie-Madeleine, l’apôtre des apôtres.

Il est possible de retrouver, sur le site du réseau Femmes et Ministères, quelques textes rappelant le rôle important de cette apôtre des apôtres :

Le site Interbible offre également un texte intéressant de Patrice Perreault (2010) : Marie de Magdala : un modèle de disciple.

Pauline Jacob,
Montréal, le 21 juillet 2022

Pauline Jacob

A propos Pauline Jacob

Théologienne féministe, Pauline Jacob détient un Ph. D. en théologie pratique et une maîtrise en psychoéducation de l’Université de Montréal. Elle est l’auteure d'« Appelées aux ministères ordonnés » (Novalis, 2007), coauteure de « L’ordination des femmes » (Médiaspaul, 2011) et a à son actif plusieurs articles. Elle poursuit depuis plus de 20 ans des recherches sur l'ordination des femmes dans l’Église catholique et est très active à l’intérieur du réseau Femmes et Ministères.
Ce contenu a été publié dans L'ordination des femmes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.