Mariette Milot, une femme de coeur

Une autre grande dame vient de tirer sa révérence. Mariette Milot, membre de la communauté des Soeurs de l’Assomption de la Sainte Vierge [SASV] est décédée à Nicolet le 4 octobre 2021 après une vie bien remplie. Une femme de coeur, une femme fougueuse engagée dans plusieurs causes qui lui tenaient à cœur, dont celle de l’accessibilité des femmes à la prêtrise. Cette lutte, elle l’a menée plus spécifiquement à l’intérieur du réseau Femmes et Ministères comme à l’intérieur de la vidéo « Je vous salue Mariette » réalisée par Pauline Voisard; vidéo que Marco Veilleux a recensée il ya quelques années. 

Des hommages lui sont venus de différents coins de la province et de partout dans le monde, car Mariette avait un vaste champ d’action dans différentes strates de la société, dans différents groupes d’âge. Le projet Thallita au Brésil n’est qu’un des multiples exemples que nous pourrions apporter. Ce projet, soutenu par Mariette et sa communauté, permet d’accueillir des enfants, des adolescents, des jeunes et des femmes, et de les aider à retrouver leur estime d’eux-mêmes et de recevoir une formation académique et sociale.

Lors des funérailles célébrées à Nicolet le vendredi 15 octobre 2021, funérailles dans la continuité de la cérémonie d’accueil du matin, Claude Lacaille, le célébrant, a comparé son départ à celui des oies blanches soulignant d’une façon particulière que nous sommes devenus des orphelins et des orphelines d’une prophétesse. Il a entre autres rappelé qu’elle est toujours vivante à travers tout ce qu’elle nous a laissé. Un hommage lui a été rendu par sa consoeur et amie Louisette Laneuville, hommage qui traduit bien ce qu’elle a été.

Laissons la parole à Mariette qui s’exprimait ainsi à la suite d’une retraite vécue en décembre 2012 :

Si la racine de ma foi est intérieure et sa fécondité communautaire, sa vitalité ne peut se concevoir en dehors du monde, et en particulier des pauvres. Tous les blessés de la terre, toute créature centrée sur sa blessure, font partie de ma foi.

Puisse-t-elle trouver la paix et de son ciel nous aider à trouver les voies qui nous conduiraient vers la réalisations de nos idéaux.

Pauline Jacob
pour le réseau Femmes et Ministères, Femmes et hommes en Église

Un article à consulter :
Gloutnay, François ( 2021,12 octobre). Une missionnaire qui voulait être prêtre_Décès de Mariette Milot (1934-2021). Présence info.
Femmes et ministères
Les derniers articles par Femmes et ministères (tout voir)

A propos Femmes et ministères

Le réseau Femmes et Ministères travaille à la reconnaissance de tous les ministères exercés par des femmes dans une Église dynamique et missionnaire.
Ce contenu a été publié dans Les femmes et l'engagement social chrétien, Les femmes et les ministères, Témoignages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Mariette Milot, une femme de coeur

  1. Je vous salue Mariette

    C’est avec regret que j’ai appris le décès de Mariette. Je conserverai dans mon cœur son engagement auprès des plus pauvres du Brésil. Elle les aimait tellement. Merci Mariette pour ton courage et ta foi.

    À Dieu, petite et grande Mariette.
    Merci pour ta foi en nous, femmes appelées au sein des ministères ordonnées.
    Margo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.