Un doctorat honorifique à Ivone Gebara

Ivone GebaraLe 10 septembre 2014, la théologienne et philosophe brésilienne Ivone Gebara s’est vu décerner un doctorat honoris causa lors du deuxième Congrès international sur la religion, les médias et la culture qui s’est tenu à São Leopoldo, Rio Grande do Sul (Brésil). On voulait y souligner plus de 30 années de contributions à la théologie et à la philosophie brésiliennes et latino-américaines.

Le doctorat est une initiative du Centre de recherche sur le genre, École supérieure de théologie de São Leopoldo [Núcleo de Pesquisa de Gênero das Faculdades HNE – Escola Superior de Teologia de São Leopoldo]. Des théologiennes et des théologiens, des membres de sa famille et des amis venant de partout à travers le monde se sont réunis pour célébrer cet événement en l’absence d’Ivone retenue chez elle pour des raisons de santé. La cérémonie fut une reconnaissance du travail et de l’engagement d’Ivone Gebara à la théologie féministe et à la théologie de libération tout au long de sa vie. Elle se voulait également une célébration des nombreux travaux théologiques créatifs réalisés par des femmes à travers l’Amérique latine.

Ivone Gebara est une religieuse de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame (chanoinesse de Saint Augustin). Elle est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université catholique de São Paulo et d’un doctorat en études religieuses de l’Université catholique de Louvain (Belgique).

C’est avec beaucoup d’affection que nous félicitons notre sœur du Sud.

Femmes et ministères
Les derniers articles par Femmes et ministères (tout voir)

A propos Femmes et ministères

Le réseau Femmes et Ministères travaille à la reconnaissance de tous les ministères exercés par des femmes dans une Église dynamique et missionnaire.
Ce contenu a été publié dans Prix et reconnaissances. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.