Archives de l’auteur : Joseph Moingt

Sur un débat clos

«…Dans le cas de l’ordination, quand l’Église voit le Christ appeler des apôtres et ceux-ci se choisir des successeurs, ce qu’elle regarde avant tout, ce n’est pas le sexe des personnes appelées, c’est la volonté du Christ que des ouvriers soient incessamment envoyés travailler à sa mission. Voilà la loi fondamentale et absolue à laquelle l’Église obéit et qu’elle enseigne comme une vérité révélée par la pratique ininterrompue des ordinations sacerdotales. Si elle se voit dans le besoin d’ordonner des femmes pour remplir sa mission, soit parce que les hommes ne se présentent plus en nombre suffisant, soit parce que les fidèles réclament instamment un ministère de femmes, qu’est-ce qui pourrait empêcher l’Église de changer sa pratique, comme elle l’a fait si souvent dans le passé pour d’autres sacrements? L’obligation de pourvoir à sa mission est le seul absolu qui s’impose à elle. »

Recherches de Science Religieuse 82 (Juillet-Septembre 1994) numéro 3, pp. 321 -333.
Reproduit avec les permissions requises. Continuer la lecture

Publié dans L'ordination des femmes | Commentaires fermés sur Sur un débat clos