Ma participation au panel du Festival des Filministes

Le 11 mars dernier, Gisèle Turcot, sbc, a participé au panel qui a suivi la présentation du film GRÂCE RADICALE (original américain: Radical Grace) qui était présenté à la clôture du Festival des Filministes à Montréal.

Crédit photo: Cannelle Wiechert

Commentaire sur le film Radical Grace de Rebecca Parrish (2015)
Par Gisèle Turcot, sbc,
membre du panel suivant la présentation au
Festival des Filministes, Artgang, 6524 rue St-Hubert, Montréal, le 11 mars 2018

Américaines et religieuses, ces femmes que Rebecca Parrish a choisi de suivre sont bien en chair et en os. Leur combat pour la justice sociale illustre la démarche d’analyse systémique à partir de l’option pour les pauvres qu’elles ont décidé d’utiliser pour actualiser leur mission dans un monde qui génère tant d’inégalités. Rien de surprenant que leur vision de la personne humaine et des transformations sociales se heurte à des obstacles tant dans l’arène politique qu’au sein de l’Église.

Lire la suite

Une paroisse bien spéciale

Rencontre avec Jacinthe Quevillon, aumônière au Centre fédéral de formation [CFF] à Laval (pénitencier minimum) depuis bientôt 18 ans.

De la rue au pénitencier

À neuf ans, après avoir lu la vie de Don Bosco, elle fait un rêve qui deviendra sa mission : travailler dans la rue avec les jeunes et leur famille.
Après 25 années « dans la rue », les circonstances l’ont amené en milieu carcéral où accompagner les personnes dans toutes les sphères de leur vie prend tout son sens. Lire la suite

Trois femmes parmi les cinq nouveaux consulteurs de la Congrégation pour la doctrine de la foi

Le 21 avril 2018, dans la foulée de ses efforts pour donner un rôle plus important aux femmes dans l’Église, le pape François a nommé trois femmes, deux Italiennes et une Belge, parmi les cinq nouveaux consulteurs de la Congrégation pour la doctrine de la foi [CDF]. L’Osservatore Romano évoque ces nominations comme « une décision historique »: c’est la première fois que des femmes ou des laïcs sont nommés consulteurs de la CDF, la plus ancienne et la plus puissante des neuf congrégations vaticanes. Lire la suite

Une ekklésia de personnes égales : rêve ou réalité?

Dans la suite de la conférence de Denise Couture sur le thème Au-delà des murs…ouvrir une brèche, réaliser nos rêves…, donnée le 18 novembre 2017 à Québec, je propose quelques éléments de réflexion sur l’exercice du pouvoir qui perpétue, sous une forme ou une autre, les inégalités et les injustices entre les personnes. Lire la suite

Une nouvelle professeure à l’Institut d’études religieuses [IÉR] de l’Université de Montréal

Félicitations à Anne Létourneau pour sa nomination comme professeure adjointe en études bibliques à l’Institut d’études religieuses [IÉR] de l’Université de Montréal. Elle entrera en fonction le 1er juin 2018.

Détentrice d’un doctorat en sciences des religions (études bibliques) avec concentration en études féministes (UQÀM, 2015), puis chercheuse postdoctorale à l’université Temple (Philadelphie), Anne Létourneau a obtenu la bourse de recherche Alice Wilson de la Société royale du Canada à l’automne 2015. Elle est l’auteure de plusieurs articles, dont un se trouve sur notre site, Dans l’œil de Hagar : une théologie de la survie (Gn 16). Lire la suite

Dieu Père et Mère

Chapitre V de l’ouvrage Dieu, paru aux Éditions Novalis en 1990.

Nous avons jusqu’ici considéré l’action de Dieu par rapport au monde : l’acte de la création première au commencement et de la création nouvelle à la fin du monde; l’acte du salut par lequel le monde est libéré du mal, et celui de la providence par lequel il est conduit à sa fin. Nous devons maintenant pousser un peu plus notre réflexion pour considérer Dieu en lui-même, comme au-delà de son action. De la question première : « Que fait Dieu pour nous ? », nous passons maintenant à la question seconde : « Qui est-il pour nous ? » On se demande alors comment se représenter Dieu, quelle image s’en faire. Lire la suite

Jean-Guy Hamelin, un évêque préoccupé par la question des femmes

Jean-Guy Hamelin, premier évêque du diocèse de Rouyn-Noranda, est décédé le 1er mars 2018. Pour faire mémoire du rôle joué pour la promotion des femmes à l’intérieur de l’Église, nous rappelons et partageons quelques éléments de son intervention intitulée « La participation des femmes à la vie de l’Église » dans le cadre du synode sur « La vocation et la mission des laïcs dans l’Église et dans le monde. », en 1987. Cette intervention, faite au nom de la Conférence des évêques catholiques du Canada, faisait suite à une grande consultation présynodale. On demandait à l’Église de reconnaître dans les faits l’accès des femmes aux postes de responsabilité et de porter la question de l’ordination des femmes jusqu’à Rome. » (Parent, 2013) Lire la suite

Sœurs rebelles, grâce radicale

La première édition du Festival Filministes s’est tenue du 8 au 11 mars 2018 à Montréal. Ce festival est né du collectif Filministes dont la mission est consacrée à la diffusion de documentaires, court-métrages et films de fiction sur des sujets féministes variés. Les projections régulières du Collectif et le Festival s’inscrivent dans la visée de créer des espaces d’échange, de diffuser les œuvres de réalisatrices de plusieurs horizons et d’offrir une plateforme aux chercheuses, aux étudiantes, aux militantes et aux travailleuses des milieux communautaires. Lire la suite

L’heure du changement a sonné pour l’Église catholique

Conférence d’ouverture prononcée dans le cadre du colloque intitulé
« Why women matter » [Pourquoi les femmes comptent]
organisé par 
Voices of faith le 8 mars 2018
Nous vivons à une époque marquée par le changement, mais il y a des endroits où l’égalité des sexes est systématiquement ignorée. L’Église catholique est l’un d’entre eux. 
Aujourd’hui, les femmes se demandent pourquoi l’Église est si lente à reconnaître leur valeur et à leur ouvrir les fonctions de gouvernance et les rôles ministériels; des rôles qui intègrent leur foi, leurs dons, leur expertise et leur éducation dans des structures d’autorité à tous les niveaux. 
Notre monde fait face à un avenir davantage porteur de sens avec l’inclusion des femmes dans des postes importants. Nous ne laisserons pas l’inégalité entre les sexes miner la longévité de l’Église. 
Nos voix agitent les vents du changement, nous devons donc parler. Le pape François et nos pasteurs vont-ils écouter?
Voices of Faith 

Les Israélites sous le commandement de Joshua « ont encerclé le rempart de la ville [de Jéricho].., au septième jour au son de la trompette, ils poussèrent un grand cri de guerre et le rempart de la ville s’écroula » (cf. Josué 6, 1-20). Nous n’avons pas de trompettes, mais nous avons des voix, des voix de foi et nous sommes ici pour crier, pour faire tomber les murs de la misogynie de notre Église. Nous encerclons ces murs depuis 55 ans, depuis que l’encyclique Pacem in Terris de Jean XXIII a souligné pour la première fois que la promotion des femmes était l’un des plus importants « signes des temps ». Lire la suite

Lire la Bible… comme féministe

Ces temps-ci, le féminisme n’a pas toujours bonne presse. L’an dernier, Lise Thériault, alors ministre de la Condition féminine, refusait de se dire féministe. J’avoue que je partageais aussi certaines réserves. Cependant, en participant à quelques congrès féministes dans les dernières années, j’ai eu l’occasion de réfléchir avec des femmes passionnées par la Bible et par la justice. S’il existe différentes sortes de féminisme, j’ai fait l’expérience d’un féminisme inclusif qui m’a donné le goût de travailler à l’égalité entre hommes et femmes tout en luttant contre toutes les formes d’oppression. À l’occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars), regardons l’apport du féminisme à la lecture de la Bible. Lire la suite