À mes mères dans la foi

Chères mères dans la foi,

J’ai soutenu, au mois de janvier, une thèse de doctorat en sciences des religions qui vous était dédiée. Vous n’en avez rien su. Vous ne vous doutiez même pas que j’étais votre fille. Ce qui nous relie, vous et moi, est une filiation restée anonyme. Tout comme les nombreux ministères que vous exercez dans l’Église. Chères mères, vous ne savez pas jusqu’à quel point vous m’avez donné la vie. Je n’ai pas souvenir de l’avoir mentionné durant la soutenance. Nul mot à ce sujet. J’ai toutefois eu la joie de voir une d’entre vous venir s’installer discrètement dans la salle et je savais que certaines, n’ayant pu être présentes, me portaient dans leurs prières. Lire la suite

La femme de Pierre

Une nouvelle pour ce temps pascal…

«Étant venu dans la maison de Pierre (Kephas), Jésus vit sa belle-mère alitée, avec la fièvre. Il lui toucha la main, la fièvre la quitta, elle se leva et elle le servait.» — Évangile selon Matthieu (8, 14-15)

Porphyrée, ce nom qu’on lui avait donné à cause du commerce de son père, marchand de pourpre, se sentait bien loin de sa Galilée natale. Elle n’avait pas revu ses deux enfants, restés à Capharnaüm, depuis qu’elle s’était embarquée avec son mari sur ce bateau les ayant conduits dans la capitale de l’empire. Il y avait déjà 13 ans de cela. Ce soir, cet exil romain lui semblait plus lourd que jamais. Car celui qu’elle avait aimé toute sa vie, et qu’elle appelait son «barbu bourru», avait été tué il y a une semaine. Condamné sous prétexte de sédition par les autorités, il avait été crucifié la tête en bas – comme il l’avait souhaité. Il se croyait en effet indigne de mourir de la même manière que ce Nazaréen qu’il avait suivi jusqu’à Jérusalem, et renié au dernier moment. Lire la suite

Des couleurs et des mots – Trois nouvelles oeuvres de Georgette Sirois

Georgette SiroisAu terme de ses temps de silence et d’intériorité, souvent des couleurs et des mots s’imposent… En toute simplicité, c’est le fruit de ses inspirations que Georgette Sirois partage sur ce site car pour elle l’image est habitée du geste et du souffle qui l’ont fait naître; il faut la sonder pour en découvrir le sens et la vibration.

LA COVID-19 Aux couleurs de l’arc-en-ciel  La reviviscence

Voir toutes ses oeuvres mises sur notre site.

Emprise et abus spirituels : un film éclairant

Nous continuons d’être ébranlés par le scandale des abus sexuels perpétrés par des hommes d’Église et perpétués par la règle ecclésiale du secret, qui a favorisé l’émergence de ces crimes. L’emprise d’une personne en autorité religieuse sur une autre, que cela se produise dans un groupe sectaire ou dans une Église reconnue, est un abus spirituel et une pareille emprise conduit trop souvent à l’abus sexuel. Quelle que soit la situation d’abus, trois acteurs sont en cause : la personne qui abuse, la victime et « le système », qui est complice par son silence favorisant l’emprise de l’abuseur ou en participant à l’abus lui-même. Lire la suite

Mère Sainte-Anne-Marie, reconnue personnage historique

Marie-Aveline Bengle, mieux connue sous le nom de Mère Sainte-Anne-Marie, devient officiellement un personnage historique désigné par le Ministre de la Culture et des Communications du Québec, le 8 mars 2019. Sept autres femmes recevront cette reconnaissance le même jour, soit Maude Abbott, deuxième femme diplômée en médecine au Québec et première femme à y avoir enseigné la médecine; Elizabeth Carmichael Monk, l’une des premières femmes admises au Barreau du Québec; Thérèse Casgrain, l’une des principales artisanes de l’obtention du droit de vote par les femmes québécoises; Laure Gaudreault, une pionnière du syndicalisme dans le monde de l’éducation; Marie Lacoste-Gérin-Lajoie, l’une des pionnières du mouvement féministe; Irma LeVasseur, première Canadienne française à exercer la médecine au Québec; Idola Saint-Jean, fondatrice de l’Alliance canadienne pour le vote des femmes du Québec. Lire la suite

La pleine participation des femmes en Église – Douze défis pour y parvenir

Texte de Gilles Lagacé, présenté aux messes des 7 et 8 mars 2020, à la demande d’un groupe de femmes et d’hommes de la communauté paroissiale St-Matthieu du diocèse de Gatineau. C’est à un homme qu’on a demandé d’être porte-parole parce qu’en faisant intervenir un homme, ce dimanche-ci, on réaffirme que l’équité envers les femmes n’est pas « une affaire de femmes », mais bien un objectif pour toute la communauté.

Ici, à Saint-Matthieu, les femmes autant que les hommes partagent toutes les responsabilités depuis longtemps. Malheureusement ce n’est pas le cas partout dans l’Église. Pas à cause de la mauvaise volonté de nos prêtres ou de nos évêques, mais à cause de vieilles lois de l’Église, de traditions administratives qui discriminent  les femmes. Je vais vous présenter 12 points bien précis, ou, pour vivre vraiment l’Évangile, on peut rêver à des changements qui ont déjà eu lieu dans notre société civile, mais qui restent à faire dans l’Église… Lire la suite

Le point de vue du Pape sur les femmes dans l’Église a semé la frustration, la colère et les larmes

Le rite et sa justification : le rêve de François pour les femmes dans le dernier document papal ressemble davantage à une vision cauchemardesque.

La réaffirmation par le pape François de l’exclusion des femmes de l’ordination (les ordres sacrés) dans sa récente exhortation LAmazonie bien-aimée (Querida Amazonia) m’a rappelé un commentaire entendu lorsque j’étais encore adolescente. « Les seuls ordres que tu recevras seront des ordres te disant quoi faire », avait déclaré un jeune camarade de classe à qui j’avais confié mon sentiment naissant de vocation à la prêtrise. C’était il y a 45 ans. Lire la suite

Réaction du Catholic Women’s Council [CWC] à l’exhortation apostolique postsynodale «Querida Amazonia»

Inspirées par les femmes d’Amazonie,
nous prenons nos responsabilités

Rome, le 13 février 2020

Hier, l’exhortation postsynodale Querida Amazonia a été publiée. Elle aborde avec beaucoup de sensibilité les problèmes de pauvreté, d’exploitation, de colonisation culturelle, de migration et de dégradation de l’environnement auxquelles la région d’Amazonie est actuellement confrontée. Elle encourage le dialogue et l’appréciation de la contribution unique des peuples autochtones à la structure de l’Église universelle. Lire la suite

Une célébration à votre disposition pour la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2020

La Journée internationale des femmes, qui est célébrée annuellement le 8 mars, coïncide cette année avec la liturgie dominicale du 2e dimanche du Carême. Le rassemblement de la communauté chrétienne est une occasion privilégiée pour souligner cette Journée internationale et les contributions si nombreuses des femmes au sein de l’Église et de la société. Vous trouverez dans cette page des suggestions d’éléments de célébration qui illustrent le lien entre ces deux thèmes. Vous pouvez les utiliser en tout ou en partie sans autre autorisation. Lire la suite

Se souvenir pour mieux agir

Montréal, le 2 décembre 2019 – Le Réseau des répondantes diocésaines à la condition des femmes et le conseil Église et Société de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) signent une déclaration sur la violence envers les femmes et les personnes vulnérables. Intitulée Se souvenir pour mieux agir, la déclaration invite à une prise de responsabilité individuelle et collective face à la persistance de la violence, 30 ans après l’assassinat de 14 femmes à l’École Polytechnique, le 6 décembre 1989, et 30 ans après la publication par l’AECQ de l’outil Violence en héritage? Réflexion pastorale sur la violence conjugale. Lire la suite