Petites semences de l’Acadie

Il existe, au diocèse de Moncton, un comité pour la promotion des femmes en Église. Ce comité a fêté son 25e anniversaire d’existence en 2011. L’événement nous a fait revivre d’excellents souvenirs qui nous ont rappelé l’enthousiasme que suscitait en 1986 cette motivation originelle de nos devanciers et devancières au diocèse. On croyait tellement à une nouvelle ère pour les femmes en Église. Ce furent de bons moments de réflexion, mais aussi l’occasion d’une nouvelle prise de conscience du chemin qu’il nous reste à parcourir. Et nous poursuivons la route, tête haute et toujours tenaces.
Inspirées par les activités du réseau Femmes et ministères et un article de Micheline Laguë paru sur leur site Web et portant sur l’accès des femmes au lectorat, nous avons mis sur pied un atelier sur les ministères des femmes baptisées en Église qui a eu lieu le 21 avril dernier.  Cet atelier jetait un regard historique succinct sur les interventions répétées des évêques canadiens auprès du magistère. Par une dramatisation de quelques récits bibliques tels : Marie de Magdala au matin de la Résurrection, Marthe et Marie, la femme courbée, Marie, etc., l’objectif majeur était d’illustrer comment Jésus reconnaissait des ‘ministères’ aux femmes tout autant qu’aux hommes. La mise en scène faisait apparaître ces personnages féminins bibliques ‘sortant’ littéralement d’un grand visuel construit en forme d’un livre ouvert, représentant la Bible. Nous voulions ainsi sensibiliser les participants et les participantes au fait que Jésus ne s’est jamais empêché d’attribuer d’égales responsabilités aux femmes et aux hommes en vue de sa mission; au contraire, il s’est adressé aux femmes d’une façon tout à fait privilégiée (v. Pierre Mourlon Beernaert, s.j., Marthe, Marie et les autres). À l’automne, nous poursuivrons l’approfondissement du sujet avec Élisabeth Garant qui sera notre conférence invitée au souper conférence qui se tiendra, cette année, le jeudi 4 octobre 2012.

Actualité des femmes catholiques anglophones au Nouveau-Brunswick

En dehors de notre diocèse, il existe aussi un réseau anglophone catholique fort actif dans la province. Il est intéressant de constater que l’organisme CNWE (Catholic Network for Women’s Equality), constitue une ressource importante pour ces femmes anglophones. Cet organisme a fait connaître aussi le film à retenir,  « Pink Smoke Over the Vatican », documentaire sur l’ordination des femmes.

Un autre événement important : la section du réseau CNWE au Nouveau-Brunswick organise chaque année, à l’occasion de la messe chrismale durant la Semaine Sainte, une vigile silencieuse devant la cathédrale de la ville de Saint John, N.-B. Debout et immobiles devant la cathédrale, les membres arborent des affiches disant : « Où sont les femmes? » et « Let’s co-create Church ». Ces femmes portent toutes un foulard violet.  La manifestation est précédée d’une liturgie de prière. La vigile se passe dehors en silence et peut durer une heure. Les femmes assistent ensuite à la messe chrismale; puis elles se rendent au goûter offert par l’évêque du lieu.  L’événement fait toujours les manchettes le lendemain. L’an dernier les partipantes ont rencontré de l’opposition d’un groupe dont les représentants portaient des foulards blancs. Par contre, quelques prêtres entrant dans la cathédrale pour la messe chrismale s’arrêtent toujours pour encourager les femmes dans leur manifestation silencieuse.   Signes des temps?

Moncton, le 12 mars 2012