Des femmes diacres, hier, aujourd’hui, demain

 Une réflexion et un guide d’étude

Femmes et Ministères milite pour l’accessibilité des femmes à tous les ministères dans l’Église catholique. Si la question de l’ordination des femmes à la prêtrise n’est pas encore envisageable par les autorités romaines, celle de l’ordination au diaconat permanent est sérieusement à l’étude. Dans un ouvrage intitulé Des femmes diacres, hier, aujourd’hui, demain, trois spécialistes analysent cette question : Gary Macy revisite l’histoire du diaconat, William T. Ditewig analyse le renouveau opéré depuis Vatican II et Phyllis Zagano réfléchit sur les possibilités d’avenir des femmes dans ce ministère.
Vous pouvez vous procurer cet ouvrage chez Novalis en version papier ou en version numérique ou chez  Les éditions du Cerf.

Pour permettre une bonne compréhension et un échange sur ce sujet, nous publions une traduction d’un guide de lecture et d’échange en petits groupes. Ce guide a été élaboré par Donna L. Ciangio, OP, et Sandra De Masi, SSJ, et traduit et adapté par Pauline Jacob.
Il s’intitule Une réflexion et un guide d’étude.  (version du 31 juillet 2019)

Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire un don
à Femmes et Ministères ou au Fonds de recherche Phyllis Zagano.

Pauline Jacob

Ce contenu a été publié dans Le diaconat pour les femmes par Pauline Jacob. Mettez-le en favori avec son permalien.
Alternative Text

A propos Pauline Jacob

Théologienne féministe, Pauline Jacob détient un Ph. D. en théologie pratique et une maîtrise en psychoéducation de l’Université de Montréal. Elle est l’auteure d'« Appelées aux ministères ordonnés » (Novalis, 2007), coauteure de « L’ordination des femmes » (Médiaspaul, 2011) et a à son actif plusieurs articles. Elle poursuit depuis plus de 20 ans des recherches sur l'ordination des femmes dans l’Église catholique et est très active à l’intérieur du réseau Femmes et Ministères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.