Égalité femme-homme et genre – Approches théologiques et bibliques

Un congrès unique en son genre

Les 6 et 7 juin derniers avait lieu le 53ième congrès de la Société Canadienne de Théologie [SCT], organisé conjointement avec l’Association Catholique des Études Bibliques au Canada [ACÉBAC]. Deuxième expérience d’un congrès conjoint, mais une première pour moi. Quelle belle expérience j’ai vécue! Un « trois jours » riche en rencontres, en découvertes et en échanges. C’est sous le thème « Égalité femme-homme et genre. Approches théologiques et bibliques » que biblistes, théologiennes et théologiens ont été réunis à l’Université Laval de Québec afin de réfléchir sur la double thématique.

En effet, les problématiques qui concernent l’égalité femme-homme et celles qui touchent l’identité de genre sont interreliées. Même si la question de l’égalité femme-homme a une longue histoire derrière elle, sa pertinence n’en est pas moins grande, considérant la progression très lente des questions sur les rapports égalitaires entre les femmes et les hommes. Cependant, nous convenons qu’il est relativement récent d’entendre parler de la question du genre. On entend par identité de « genre », les attitudes, les rôles, les qualités, les comportements et activités déterminés socialement et culturellement et considérés acceptables (ou non) pour les femmes et les hommes. « Il ne s’agit pas de nier une différence (de nier le sexe biologique comme le font entendre les détracteurs), mais de comprendre comment celle-ci [l’identité sexuelle], qui n’est qu’une différence parmi toutes celles qui font de chacun un être unique, a été socialement et culturellement surdéterminée. »1 L’actualité, les rapports sociaux et les débats concernant ces deux réalités nous placent devant la nécessité de réfléchir sur l’humain, sur le féminin et le masculin.

La fréquentation annuelle entre la SCT et l’ACÉBAC permet d’élargir le regard posé sur des réalités qui touchent le monde contemporain. Les différents entretiens ont aidé les congressistes à poser un autre regard, plus ajusté parce qu’éclairé par la recherche et la réflexion des collègues. Un regard nouveau sur des textes bibliques qui sont passés sous la loupe de biblistes notoires. Un regard nouveau sur des figures féminines et masculines tirées de la Bible, de l’univers chrétien et de notre histoire.

La passion des biblistes, théologiennes et théologiens était palpable lors des communications présentant les résultats de leurs recherches. Leur engagement a permis aux congressistes de s’ouvrir à de nouvelles expériences, de nouvelles postures et de nouvelles questions…et surtout, à faire avancer la recherche théologique et biblique et ainsi, à servir autant les Églises que la société contemporaine sur la délicate et urgente question de l’égalité entre les femmes et les hommes.

À la suite de ce congrès, il est à souhaiter que nous puissions continuer à explorer de nouveaux sentiers, à nous manifester lorsque des arguments sexistes ou discriminatoires ne tiendront pas la route, à poursuivre la discussion sans relâche, à demander une participation paritaire aux prises de décisions et aussi, à insister pour rouvrir la question de l’accessibilité des femmes aux ministères ordonnés. Car, il faut se le dire, la question est loin d’être résolue, d’autant plus que de nouvelles recherches tendent à fragiliser de plus en plus les arguments utilisés par le Magistère.

C’est ensemble, femmes et hommes, que nous avancerons vers l’avant, pour ne pas avancer à reculons, dans l’assainissement des rapports qui mettent en jeu l’intégrité, la dignité et l’authenticité de toutes personnes (des femmes en particulier), sans discrimination de sexe, de genre ou d’orientation sexuelle. Aucun humain ne peut considérer que cette problématique ne le concerne pas.

Pour celles et ceux qui sont intéressés, surveillez la publication du contenu des conférences et des ateliers qui paraitra l’année prochaine.

France Fortin
Professeure à l’Institut
de formation théologique et pastorale

1 Laurie Laufer et Florence Rochefort, Qu’est-ce que le genre ?, Paris, Petite bibliothèque Payot, 2014, p. 9

Une réflexion au sujet de « Égalité femme-homme et genre – Approches théologiques et bibliques »

  1. Je souhaite que la publication du contenu des conférences et des ateliers soit annoncée dans les divers médias.

    Je ne voudrais pas passer à côté d’une telle publication.

    Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *