La participation de la femme dans l’Église exige un nouveau modèle d’Église.

Je crois que le problème de la participation de la femme dans l’Église ne peut se comprendre qu’à l’intérieur d’une définition ecclésiologique globale.

Quand Jésus est entré dans le temple, il le désigna comme « une caverne de voleurs ». Le peuple juif fait partie en grande partie d’une religion du temple, et dans ce type de religion, la participation de la femme est impensable. Le ministère « sacerdotal » est quelque chose de propre à la religion juive. L’Église chrétienne n’est pas dans cette tradition du temple. Nous devons réaliser une « dé-sacerdocialisation » de l’Église, c’est-à-dire ne plus penser l’Église en termes de Temple et de Prêtres. Dans la tradition chrétienne de Jésus, il y a des « presbytres », ce qui n’est pas un ministère sacerdotal, mais plutôt des hommes et des femmes en charge de la communauté. Si nous parlons dans l’Église de « sacerdoce », ni la femme ni non plus l’homme ne devraient être ordonnés au sacerdoce. Jésus a plutôt suivi la tradition de la synagogue juive, qui n’est pas un lieu de culte, mais bien d’enseignement. Le christianisme a avancé sur la question d’inclure la femme comme enseignante, sur le même pied que l’homme. Ainsi donc, affirmer « jamais plus une Église sans femmes » signifie en même temps « jamais plus une Église de prêtres ». Le christianisme n’est pas né à l’autel, mais autour d’une table où tous et toutes participent. Le problème n’est pas la femme, mais bien l’Église. Intégrer la femme dans le modèle actuel d’Église sacerdotale et hiérarchique serait négatif pour la femme. Le ministère fondamental de l’Église aujourd’hui est le « ministère de la Parole », non pas le « Ministère sacerdotal ». Quand l’Église réduit le ministère à évêques et prêtres, l’inclusion de la femme est négative pour la femme. Lorsque nous aurons une Église de maîtres (maîtresses) et prophètes, la participation de la femme sera indispensable.

 

Pablo Richard, théologien et bibliste chilien
27 juin 2011

Version originale en espagnole: http://www.redescristianas.net /2011/07/06/la-participacion-de-la-mujer-en-la-iglesia-exige-un-nuevo-modelo-de-iglesiapablo-richard-teologo-y-biblista-chileno/
Traduction: Claude Lacaille