​Un trésor caché : les textes bibliques exclus de la liturgie

Connaissez-vous bien la Bible? Si la messe est le seul endroit où vous prenez contact avec les Écritures, vous risquez de passer à côté de textes forts intéressants. Des femmes, des questionnements existentiels et des émotions humaines pourtant présents dans la Bible ne font pas partie de nos liturgies. Voici quelques éléments bibliques à la fois importants et mis à l’écart de la liturgie. Lire la suite

Séminaire « Marie Madeleine, au-delà des idées reçues »

Lors d’un deuxième séminaire offert conjointement par  SOCABI et la Chaire en exégèse biblique de l’Université Laval, Serge Cazelais, chargé de cours à l’Université St-Paul et historien des religions nous a parlé de la figure de Marie Madeleine, telle qu’on la retrouve dans le Nouveau Testament et dans certains écrits apocryphes. Ce tour d’horizon a permis de bien définir qui était Marie Madeleine et qui elle n’était pas.

Séminaire « Les femmes de la Bible : entre stéréotypes et résistances »

Organisé par la Chaire de leadership en enseignement Marcelle-Mallet en exégèse biblique de la faculté de théologie de l’université Laval et la Société catholique de la Bible [SOCABI], ce séminaire a été donné par Anne-Marie Chapleaui, bibliste de Chicoutimi.

Pour les personnes qui ont manqué cette présentation, elle est disponible sur le site internet suivant : https://www.youtube.com/watch?v=sFq8yvv039E Lire la suite

Dieu Père et Mère

Chapitre V de l’ouvrage Dieu, paru aux Éditions Novalis en 1990.

Nous avons jusqu’ici considéré l’action de Dieu par rapport au monde : l’acte de la création première au commencement et de la création nouvelle à la fin du monde; l’acte du salut par lequel le monde est libéré du mal, et celui de la providence par lequel il est conduit à sa fin. Nous devons maintenant pousser un peu plus notre réflexion pour considérer Dieu en lui-même, comme au-delà de son action. De la question première : « Que fait Dieu pour nous ? », nous passons maintenant à la question seconde : « Qui est-il pour nous ? » On se demande alors comment se représenter Dieu, quelle image s’en faire. Lire la suite

Lire la Bible… comme féministe

Ces temps-ci, le féminisme n’a pas toujours bonne presse. L’an dernier, Lise Thériault, alors ministre de la Condition féminine, refusait de se dire féministe. J’avoue que je partageais aussi certaines réserves. Cependant, en participant à quelques congrès féministes dans les dernières années, j’ai eu l’occasion de réfléchir avec des femmes passionnées par la Bible et par la justice. S’il existe différentes sortes de féminisme, j’ai fait l’expérience d’un féminisme inclusif qui m’a donné le goût de travailler à l’égalité entre hommes et femmes tout en luttant contre toutes les formes d’oppression. À l’occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars), regardons l’apport du féminisme à la lecture de la Bible. Lire la suite

Les approches féministes de la Bible

Dans une entrevue de 14 minutes réalisée par Francis Daoust, bibliste, pour l’Office de catéchèse du Québec, Anne Létourneau, Ph. D. (études bibliques), présente diverses approches féministes de la Bible, approches qui ont permis de revaloriser les personnages féminins de la Bible et de s’intéresser aux rapports de pouvoir dans les textes. Elle y démontre comment le regard féministe permet de voir l’importance de la subjectivité des lecteurs et des lectrices et comment les lectures féministes permettent une réflexion sur le rapport entre la Bible et les enjeux contemporains.

Les approches féministes de la Bible : https://vimeo.com/223073299
La vidéo a été produite pour l’Office de catéchèse du Québec [OCQ] et la Société catholique de la Bible [SOCABI].

Cette capsule s’inscrit à l’intérieur du parcours Ouvrir l’Ancien Testament produit par SOCABI, InterBible et l’OCQ. Le parcours est disponible gratuitement depuis septembre 2016. Il suffit de s’y inscrire : http://www.interbible.org/ouvrir/ancien.html

Information recueillie par Pauline Jacob

Vasthi, la femme du refus

Texte publié sur le site Interbible, chronique du 3 février 2017 et reproduit avec les permissions requises.

Le livre d’Esther Est 1,1-21 (texte hébraïque)[1] nous plonge dans un décor de conte des mille et une nuits en nous amenant à la cour du roi perse Assuérus : banquet extravagant, harem, belles jeunes filles, tout y est! Et conte, il y a bien ici! Ce livre est en effet un écrit fictif servant à encourager un peuple humilié par bien des revers de fortune. L’histoire tourne rapidement au drame, mais le courage et la foi d’Esther, l’héroïne du livre, conduisent à un retournement de situation spectaculaire. Lire la suite

La Bible au féminin : Houlda, traversée par la Parole divine

Le nom d’Houlda apparaît quatre fois dans le Premier Testament; deux fois dans le second livre des Rois (2 R 22,14.15) et deux fois dans le second livre des Chroniques (2 Ch 34,22.23). Ces deux livres évoquent, chacun à leur manière, l’époque de la monarchie en Israël et Juda. Nous nous limiterons ici au texte du livre des Rois. Lire la suite

Dieu(e) : les images féminines du Dieu de la Bible

Texte publié dans Interbible, chronique du 19 mai 2017 et reproduit avec les permissions requises

Bien que pour les chrétiens Dieu ne soit pas sexué, la plupart du temps, nous le représentons comme un homme. Le fait que Jésus réfère souvent à Dieu comme son père a marqué la tradition. Or, la Bible utilise aussi des symboles féminins pour représenter Dieu. En voici quelques-uns. Lire la suite

« Ni homme, ni femme  »

Résumé de la conférence de Michel Gourgues, o.p.
prononcée au Montmartre, le 1er décembre 2016, à l’invitation du Parvis de Québec
sur le thème « Ni homme, ni femme  »1 

Le Père Gourgues avait bien fixé les limites de son allocution dans un schéma structuré en trois grandes étapes, soit:

1. L’affirmation du spécifique chrétien sans référence au modèle socioculturel, soit «  Avant Paul ». – Années 30-50 (Ga 3, 28), et le Paul des années 50 (1 Co 7, 1-7; 1 Co 11, 2-16; 1 Co 14, 33-36)
2. La référence au modèle socioculturel coexistant avec l’affirmation du spécifique chrétien. Le Paul des années 60 « Que la femme soit soumise à son mari »  (Col 3, 18- 19; Ep 5, 21-24; Tt 2, 4-5; 1 P 3, 1-2)
3. La référence au modèle socioculturel et son importation à l’intérieur des communautés. L’après Paul (1 Tm 2,8-15)
Conclusion: « L’effet pervers du phénomène d’inculturation. » Lire la suite