Voix de femmes, voies de passage – chapitre 1

 Voix de femmes, voies de passage
par Lise Baroni, Yvonne Bergeron,
Pierrette Daviau et Micheline Laguë
Chapitre 1, p. 9 à 22 Une autre recherche sur les femmes
Textes reproduits avec les permissions requises

COUV Voix de femmesLes deux dernières décennies ont vu apparaître de nombreux fruits du travail et de la présence des mouvements de femmes dans les secteurs socioculturels, politiques et religieux de notre pays. La nouveauté de ce phénomène a fait émerger l’importance du rôle des femmes sur ces diverses scènes; elle met au défi plusieurs manières de penser et d’agir de la société et questionne dans leurs fondements les rapports hommes/femmes. Dans notre société occidentale, y compris dans la plupart des milieux d’Église, on fait, en général, un bilan positif des luttes des femmes depuis la Deuxième Guerre mondiale. On s’entend pour affirmer que l’égalité entre les hommes et les femmes est un projet en cours de réalisation et admis dans la majorité des secteurs professionnels. Des gains indéniables ont été obtenus. Lire la suite

Le mystère de l’initiative divine et la vocation ministérielle

Extrait 1, p. 168 à 171 de Voix de femmes, voies de passage
par Lise Baroni, Yvonne Bergeron,
Pierrette Daviau et Micheline Laguë

COUV Voix de femmesLe discernement s’exerce à partir d’une donnée fondamentale et originelle, celle de la précédence divine : c’est Dieu qui le premier appelle. L’être croyant se sait un être précédé; la confession d’un Dieu Créateur le renvoie d’emblée à sa réalité « créationnelle ». La reconnaissance de la précédence divine commande alors de ne jamais préjuger des destinataires des appels divins. L’ouverture aux manifestations variées de l’insondable mystère de l’amour gratuit de Dieu demeure ainsi la meilleure garantie pour un discernement éclairé. Aussi, l’opposition à l’intégration des femmes au ministère ordonné vient-elle en contradiction flagrante avec une donnée fondamentale de la théologie de l’appel. Bien que la reconnaissance de l’initiative divine ait été constante dans l’enseignement du magistère, il est curieux qu’elle continue à ne pas s’appliquer dans le cas des chrétiennes. Lire la suite

Le partenariat comme expression privilégiée du « nous » ecclésial

Extrait 2, p. 190 à 200 de Voix de femmes, voies de passage
par Lise Baroni, Yvonne Bergeron,

Pierrette Daviau et Micheline Laguë

COUV Voix de femmesL’agir pastoral des personnes interviewées renvoie assez généralement à cette forme particulière d’un vivre-ensemble caractérisé par les relations associatives. Ici encore rien ne se fait magiquement: il s’agit d’un déplacement qui s’effectue progressivement et avec beaucoup de difficultés. Fondé à la fois sur le fait de la dignité des personnes et sur celui de l’égalité des baptisés, le partenariat diffère de la collaboration (importante elle aussi84 et pour laquelle les répondantes sont très souvent sollicitées). II implique un choix délibéré de part et d’autre dans la reconnaissance fondamentale et explicite de la valeur égale de chaque partie et dans le respect de leurs différences et de leurs responsabilités. Le partenariat correspond ainsi à une manière d’être et de vivre en Église entre femmes et hommes, entre croyantes, entre croyants, entre ministres et baptisés, entre communautés. Une manière naturelle de vivre ensemble. Une réalité tout simplement, y compris pour les femmes… Ne sont-elles pas un des deux genres humains? Et, pour être bien servi, l’Évangile ne doit-il pas l’être par les hommes et par les femmes? Lire la suite

Voix de femmes, voies de passage – Avant-propos

Avant-propos  de Voix de femmes, voies de passage
par Lise Baroni, Yvonne Bergeron,
Pierrette Daviau et Micheline Laguë

COUV Voix de femmesEn 1988, la parution de la recherche Les soutanes rosesi le premier portrait du personnel féminin en pastorale au Québec. Ce fut une révélation. Et aujourd’hui encore les personnes qui découvrent cette étude sont stupéfaites de constater qu’autant de femmes sont engagées en Église. Réalisée à la demande du Réseau Femmes et Ministèresii, cette publication, en plus de surprendre les lectrices et les lecteurs, suscita de nombreuses questions chez celles et ceux qui n’avaient pas mesuré l’ampleur du phénomène. Lire la suite

Le déploiement du concept de réception

Extrait 3, p. 203 à 221 de Voix de femmes, voies de passage
par Lise Baroni, Yvonne Bergeron,

Pierrette Daviau et Micheline Laguë

COUV Voix de femmesLoin de nous la prétention de vouloir traiter ex professo du concept de réception. II s’agit plutôt ici de livrer quelques réflexions susceptibles de faire percevoir à quelle profondeur se situe la réalité ecclésiologique de la réception4 . Et d’abord un mot sur la redécouverte de ce thème en ecclésiologie. Lire la suite

Des enjeux pour l’action

Extrait 4, p. 223 à 247 de Voix de femmes, voies de passage
par Lise Baroni, Yvonne Bergeron,
Pierrette Daviau et Micheline Laguë

COUV Voix de femmesUne étude qui épouse les voies de la recherche-action ne peut évoluer autrement qu’à l’intérieur d’un vaste cercle herméneutique arrimant étroitement pratique interprétée et interprétation agissante. N’est-ce pas là aussi le mouvement d’une théologie qui se veut pastorale? C’est pourquoi ce dernier chapitre tente résolument d’accentuer le pôle de l’action. Lire la suite