L’évolution, ou plutôt… l’appropriation de mon ministère?

En cette Semaine de l’unité des chrétiens, voici le témoignage toujours d’actualité d’une prêtre anglicane, Holly Ratcliffe.
Ce texte a déjà été publié en janvier 2010 sur le site du réseau Femmes et Ministères.

Il me semble que faire une analyse du développement de mon ministère en tant que prêtre anglican se traduit moins sur le plan de l’évolution que sur celui de l’appropriation d’une foi crédible.

Lire la suite

Une expérience de dialogue privilégiant le pluralisme et la lutte contre l’oppression

Ce texte est une des présentations faites lors d’un atelier organisé par le groupe Maria’M dans le cadre du Forum mondial théologie et libération tenu au sein du Forum social mondial de 2016 à Montréal, en août 2016. Il reprend les idées fortes d’une démarche originale et unique de dialogue interreligieux, celui de féministes qui enracinent leur engagement pour l’égalité et la justice sociale dans leurs traditions religieuses respectives tout en réfléchissant à la transformation de celles-ci par leur lutte féministe.

Il a été publié sur le site du Centre Justice et Foi et est reproduit avec les permissions requises.

janet-denchDu point de vue de mon engagement professionnel, la possibilité de participer au groupe Maria’M  m’a tout de suite séduite. Je travaille en effet pour le Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) qui est profondément influencé par des groupes religieux, tout en étant un organisme laïc. Les Églises et des organismes juifs ont joué un rôle clé dans sa fondation, et les organismes religieux y sont toujours des acteurs importants. Depuis quelques années, une conversation se poursuit au CCR concernant la motivation inspirée par la foi qui guide plusieurs participants, chacun selon sa religion. Lire la suite

Un 24e anniversaire, celui de l’autorisation de l’ordination des femmes dans l’Église anglicane d’Angleterre

Nouvelles2Il y a 24 ans, le 11 novembre 1992, les femmes recevaient l’autorisation de devenir prêtres dans l’Église anglicane d’Angleterre. Après de nombreuses heures de débats houleux, le synode de l’Église d’Angleterre a approuvé l’ordination de femmes, pratique déjà en vigueur dans les Églises de la Communion anglicane des États-Unis, du Canada, de la Nouvelle-Zélande depuis plusieurs années.
Information recueillie par Pauline Jacob

Tout a commencé par la désobéissance de certains évêques

pauline-jacob-6Des femmes prêtres reconnues depuis 40 ans dans l’Église épiscopale des États-Unis

Le 16 septembre 1976, l’Église épiscopale des États-Unis, une partie de la Communion anglicane mondiale, reconnaissait officiellement l’accessibilité de femmes à la prêtrise. Le 30 novembre de la même année, l’Église anglicane du Canada ordonnait six femmes prêtres grâce au travail de sensibilisation réalisé par Edward W. Scott, alors primat de l’Église anglicane du Canada (Fletcher-Marsh, 1995, p. 109‑111). Ces deux événements méritent d’être soulignés. Il sera davantage question dans ce texte des femmes de l’Église épiscopale des États-Unis dans la foulée d’un article de Winston W. Wiley (2016). Lire la suite

L’expérience d’une catholique féministe dans le groupe Maria’M

Communication lors du panel du groupe Maria’M, atelier du Forum Mondial Théologie et Libération, dans le cadre du Forum Social Mondial, à Montréal, le 10 août 2016. Le texte publié ici a conservé le style oral de la présentation et certaines idées ont été reformulées ou enrichies.

sabrina-di-matteoJe suis une catholique, femme laïque ayant principalement travaillé dans le milieu de l’Église catholique. Je suis actuellement engagée dans un organisme à but non-lucratif, en milieu universitaire, pour l’animation catholique et chrétienne auprès des étudiants, et où je souhaite aussi développer des initiatives interreligieuses. Je suis née au Québec de parents italiens ayant immigré ici. Ma présentation se veut un témoignage de mon expérience au sein de Maria’M, de ma perspective de croyante de tradition catholique. J’apporte ici des réflexions « en vrac », y développant comment le groupe Maria’M a enrichi ma foi et comment il m’a permis d’approfondir mon féminisme. Je terminerai avec quelques remarques et défis à souligner. Lire la suite

L’Église méthodiste souligne le 60e anniversaire de l’ordination des femmes

Le monde méthodiste se retrouve à Houston (Texas)

gbhem

Ces jours-ci, la « famille méthodiste » s’est retrouvée aux États-Unis. La Pastorale internationale méthodiste de femmes pasteures tout comme le Conseil méthodiste mondial et la 21e Conférence méthodiste mondiale se sont donné rendez-vous fin août et début septembre de cette année dans la ville texane de Houston. Les différentes sessions se tenaient durant la même période et dans les mêmes locaux.

La pastorale rassemblait 450 pasteures de l’Église évangélique méthodiste de 27 pays à laquelle se sont ajoutés cette année quelque 2500 délégués du Conseil méthodiste mondial (CMM), organisation faitière des Méthodistes du monde entier. La réunion du Conseil méthodiste mondial a commencé par l’élection de l’évêque Rosemarie Wenner au poste de « Secrétaire à Genève » (Ambassadrice). Lire la suite

Les féminismes et les femmes croyantes musulmanes au Québec

Intervention de Carmen Chouinard au Forum mondial théologie et libération [FMTL] à l’intérieur du panel « Féminisme, questions du genre et intersectionnalité des oppressions. », le 8 août 2016.

Carmen ChouinardUne triple occultation des femmes croyantes au Québec
L’approche intersectionnelle permet de constater que depuis la Révolution tranquille, les femmes croyantes du Québec sont occultées de trois façons :
1- la sécularisation a circonscrit l’influence des croyants (femmes et hommes) aux lieux de culte et à la sphère privée;

2- les féminismes québécois ont pour la plupart évacué la religion (dernier bastion du patriarcat) et les femmes croyantes;
3- certaines communautés de foi sont souvent structurées selon une hiérarchie patriarcale et elles tiennent les femmes à l’écart de plusieurs fonctions, dont celle de rabbin, de prêtre, d’imam.
Pour contrer ces occultations, l’herméneutique féministe des livres saints est une, sinon la piste à suivre. Pour ce faire, un regard anticolonial, antiraciste de ces herméneutiques est proposé et illustre bien les efforts des femmes croyantes musulmanes pour participer pleinement aux débats sociétaux et à la justice sociale. Lire la suite

Une évêque anglicane honorée par le collège universitaire d’Oxford

Helen-Ann HartleyHelen-Ann Hartley, évêque de Waikato (Nouvelle-Zélande), a été élue membre honoraire de son ancien collège, le collège universitaire Worcester (Oxford), où elle a étudié de 1998 à 2005. Il s’agit de la plus haute reconnaissance accordée par le Collège à d’anciens membres pour leur travail dans le collège et dans le monde. Son intronisation s’est vécue lors des Vêpres de dimanche le 17 janvier 2016 à Oxford.

Lire la suite