Soeur Christine Vladimiroff, osb, une femme qui a défendu ses convictions face au Vatican

Christine VladimiroffSoeur Christine Vladimiroff, osb, est décédée le jeudi 25 septembre 2014, à l’âge de 74 ans, des suites d’une longue maladie, au monastère Mount St. Benedict à Erie en Pennsylvanie. Originaire d’Erie, elle avait rejoint la communauté bénédictine en 1957 et prononcé ses vœux monastiques perpétuels en 1962. B, 74, mort au Mont monastère Saint Benoît, Erie, Pennsylvanie, le jeudi 25 Septembre 2014, après une longue maladie Lire la suite

Christine Pedotti promue à la Légion d’honneur

Christine PedottiChristine Pedotti figure dans la promotion du 1er janvier de la Légion d’honneur en France. C’est bien en raison de ses engagements auprès de ses sœurs dans l’Église catholique que Christine Pedotti reçoit les honneurs de la République. Elle est cofondatrice, avec  Anne Soupa, du Comité de la Jupe, en lutte depuis fin 2008 contre le machisme traditionnel des mâles qui dirigent l’Église catholique. 

Lire l’article complet de  Philippe Clanché sur Le blog de cathoreve.

Une attitude patriarcale

robert_fleury

L’exhortation apostolique [Evangelii gaudium] que le pape François vient de rendre publique démontre une certaine ouverture d’esprit face à la société dans laquelle les chrétiens doivent évoluer. Il rompt en cela avec une certaine rigidité dogmatique des papes Jean-Paul II et Benoit XVI. Au fil des chapitres, sa lecture est souvent rafraîchissante, inspirante.

Lire la suite

Conclave des femmes, le samedi 9 mars 2013 – Déclaration finale

Comite de la jupeÀ la veille de l’ouverture du Conclave, le Comité de la Jupe en collaboration avec la Conférence des Baptisé-e-s, a invité 72 femmes à un conclave des femmes qui s’est réuni à Paris, le 9 mars 2013. Le Comité qualifie le Conclave romain de « demi-conclave », en raison de l’absence des femmes. Le but de ce conclave qui s’est tenu à huis clos est de « dénoncer l’exclusion dont souffrent les femmes dans l’Église catholique, non seulement lors de l’élection d’un pape, mais à tous les niveaux de prise de décision ».

Les 72 participantes sont des femmes engagées en Église et dans la société.  Lire la suite

L’élection d’un nouveau pape et l’Esprit Saint

Ivone GebaraDepuis l’attitude louable de Benoît XVI renonçant au gouvernement de l’Église catholique romaine se sont succédé des entrevues avec certains évêques et prêtres sur les stations de radio et de télévision dans tout le pays. Sans aucun doute, un événement d’une telle importance pour l’Église catholique romaine est une nouvelle importante et entraîne des prédictions, des élucubrations de différents genres, surtout au sujet de soupçons, intrigues et conflits internes au Vatican et qui auraient accéléré la décision du pape. Lire la suite

Pour la fin du monologue romain

FHEDLES salue la lucidité de Benoît XVI dans sa renonciation à sa charge de ministre de l’unité. Cette décision désacralise la fonction de pape. Elle manifeste aussi l’impasse d’une centralisation excessive de l’Église et du gouvernement bureaucratique d’un milliard de Catholiques.

Nous appelons le prochain évêque de Rome à revenir à la collégialité épiscopale et au dialogue avec le peuple chrétien qui est la règle primitive de l’Église remise à l’honneur par le Concile Vatican II. Lire la suite

L’inquisition d’aujourd’hui et les religieuses nord-américaines

Une fois de plus, nous assistons ébahies à « l’évaluation doctrinale » ou plutôt au soi-disant appel à la surveillance ou à la punition menée par la Congrégation de la Doctrine de la foi à l’égard de qui, d’après elle, s’écarte de l’observance de la doctrine catholique correcte. Seule différence : aujourd’hui, ce n’est pas sur une personne qu’ils pointent leur doigt accusateur mais sur une institution qui rassemble et représente plus de 55,000 membres. Il s’agit de la Conférence du leadersphip de la vie religieuse féminine connue sous le sigle LCWR (Leadership Conference of Women Religious). Tout au long de leur histoire, ces religieuses ont développé  et développent encore une large mission éducative en faveur de la dignité de beaucoup de personnes et de groupes à l’intérieur et hors des États-Unis. Lire la suite

« À votre place, les bonnes sœurs! »

Alain AmbeaultDans chaque pays, les communautés religieuses sont regroupées en conférence. Celle-ci assure divers services de coordination, de ressourcement, de formation et de représentation notamment auprès des instances civiles et ecclésiales. Les conférences religieuses sont mixtes en plusieurs pays ou elles regroupent séparément les hommes et les femmes comme aux États-Unis. Diverses raisons peuvent expliquer cette réalité, entre autres, le grand nombre de religieuses américaines. Au-delà de cette séparation de genre, il existe une réelle solidarité entre les conférences masculines et féminines des religieux américains. Lire la suite