1971.  J’y étais, jeune.

Introduction

Est-ce une conjoncture des temps et de la condition des femmes? J’aurai été parmi celles qui auront connu de nombreuses « premières » pour les femmes à partir des années 1960. Le rassemblement de quelque 60 femmes à l’invitation de la Conférence des évêques catholiques du Canada [CECC] en avril 1971, pour fin de consultation, en aura été une, suivie d’un dîner avec les évêques pour leur faire part de leurs avis. Les participantes du groupe francophone m’ont confié la charge de les présenter, cela ne s’oublie pas. J’étais jeune théologienne, fraîchement diplômée de l’Université Saint-Paul et professeure à l’Université d’Ottawa. Lire la suite