L’accès des femmes aux ministères ordonnés dans l’Église catholique : une question non réglée!

Le 25 mars, une date à ne pas oublier

Le 25 mars est jour de prière et de sensibilisation à la question de l’ordination des femmes par les groupes militant pour l’accessibilité des femmes à tous les ministères ecclésiaux. Unissons nos coeurs à toutes ces chrétiennes et ces chrétiens du monde entier qui se réuniront pour rappeler l’urgence d’ouvrir le débat sur cette question dans l’Institution catholique. Lire la suite

Célébrer 25 ans d’admissibilité des femmes à la prêtrise!

Le 12 mars 1994, une première femme était ordonnée prêtre dans l’Église anglicane d’Angleterre. Un 25 ans qui fait l’envie de plusieurs catholiques, femmes et hommes!… Dans le cadre de cet anniversaire, Justin Welby, archevêque de Canterbury, a animé une célébration spéciale à la chapelle du Lambeth Palace pour rappeler cet événement. Y étaient entre autres présentes : Libby Lane, la première femme évêque britannique, Angela Berners-Wilson, la première femme à être ordonnée dans l’Église d’Angleterre et Isabelle Hamley, aumônière à l’archevêché de Cantorbéry, Plus de 80 femmes prêtres avaient été invitées à cette célébration. Lire la suite

L’heure du changement a sonné pour l’Église catholique

Conférence d’ouverture prononcée dans le cadre du colloque intitulé
« Why women matter » [Pourquoi les femmes comptent]
organisé par 
Voices of faith le 8 mars 2018
Nous vivons à une époque marquée par le changement, mais il y a des endroits où l’égalité des sexes est systématiquement ignorée. L’Église catholique est l’un d’entre eux. 
Aujourd’hui, les femmes se demandent pourquoi l’Église est si lente à reconnaître leur valeur et à leur ouvrir les fonctions de gouvernance et les rôles ministériels; des rôles qui intègrent leur foi, leurs dons, leur expertise et leur éducation dans des structures d’autorité à tous les niveaux. 
Notre monde fait face à un avenir davantage porteur de sens avec l’inclusion des femmes dans des postes importants. Nous ne laisserons pas l’inégalité entre les sexes miner la longévité de l’Église. 
Nos voix agitent les vents du changement, nous devons donc parler. Le pape François et nos pasteurs vont-ils écouter?
Voices of Faith 

Les Israélites sous le commandement de Joshua « ont encerclé le rempart de la ville [de Jéricho].., au septième jour au son de la trompette, ils poussèrent un grand cri de guerre et le rempart de la ville s’écroula » (cf. Josué 6, 1-20). Nous n’avons pas de trompettes, mais nous avons des voix, des voix de foi et nous sommes ici pour crier, pour faire tomber les murs de la misogynie de notre Église. Nous encerclons ces murs depuis 55 ans, depuis que l’encyclique Pacem in Terris de Jean XXIII a souligné pour la première fois que la promotion des femmes était l’un des plus importants « signes des temps ». Lire la suite

Le 8 mars, un rêve éveillé!

En 2018, quelle grande action l’Église catholique pourrait-elle accomplir pour faire progresser sa recherche visant à reconnaître une égalité véritable entre les hommes et les femmes? Quel serait le message que Jésus apporterait à toutes les femmes qui aspirent à être reconnues, au même titre que les hommes, dans la grande communauté ecclésiale? Lire la suite

Des femmes, icônes du Christ

Communication présentée dans le cadre du congrès conjoint de la Société canadienne de théologie [SCT] et de l’Association catholique des études bibliques au Canada [ACÉBAC] tenu à l’Université Laval (Québec) du 5 au 7 juin 2017. Thème de ce congrès : « Égalité femme-homme et genre. Approches théologiques et bibliques »

Introduction

Les prêtres, icônes du Christ, un thème que plusieurs trouvent dépassé, mais que l’Institution ecclésiale catholique chérit particulièrement; d’où l’importance de s’y arrêter. L’Église catholique en fait en quelque sorte le noyau autour duquel gravite l’argumentation interdisant aux humains nés dans un corps de femme de représenter le Christ. Pour être icône du Christ dans l’Église catholique, la condition préalable est d’être de sexe masculin. Les femmes ne peuvent agir in persona Christi à cause de leur identité sexuelle. Parce que femmes, elles sont donc exclues des ministères ordonnés. Cette exclusion, fortement remise en question par plusieurs théologiennes et théologiens, s’appuie sur la conception romaine de la nature et du rôle des hommes et des femmes. La grille d’analyse qu’offre le genre et l’analyse du témoignage de celles qui ont perçu une invitation à suivre le Christ sur la voie de la prêtrise permettent d’éclairer cette problématique. Ces deux volets – genre et expérience des femmes – constituent le coeur de cette intervention. Lire la suite

L’accessibilité des femmes à tous les ministères, une porte cadenassée dans l’Église catholique?

Conférence donnée à Ottawa au congrès du Catholic Network for Women’s Equality [CNWE], le 28 mai 2017.

La question de l’ordination des femmes fait toujours couler beaucoup d’encre dans nos régions comme à l’échelle plantaire. Elle est intiment liée à l’ensemble de la thématique d’égalité entre les hommes et les femmes; d’où l’importance de nous y arrêter.

L’accessibilité des femmes à tous les ministères, une porte ouverte ou fermée dans l’Église catholique? Malgré un souhait exprimé et des gestes d’ouverture pour une présence accrue de femmes dans les fonctions ecclésiales, le pape François a réaffirmé l’impossibilité pour les femmes d’accéder à la prêtrise. Que nous révèle cette prise de position? La porte de l’institution est-elle réellement cadenassée ou est-elle entrouverte malgré les apparences? Y a-t-il des pistes d’espérance pouvant malgré tout émerger de ce refus? Que pouvons-nous apprendre du passé de l’Église pour éclairer son avenir? Pour tenter de répondre à ces questions, nous allons nous arrêter aux interventions de François concernant les femmes, analyser brièvement ce qu’elles nous révèlent concernant les femmes et l’ordination pour ensuite jeter un regard prospectif sur l’avenir pour les femmes dans l’Église. Lire la suite

Les femmes à part entière dans l’Église

Dans le cadre des célébrations de son 150e anniversaire, en cette année 2017, le diocèse de Rimouski s’est donné un logo portant l’inscription suivante :

L’Église diocésaine de Rimouski :
Nourrie par ses racines – Audacieuse pour l’avenir

Or, parmi les événements destinés à célébrer le jubilé, il y a eu, à l’occasion de la Journée de la Femme, le 8 mars dernier, un colloque sous le thème : Visage féminin de notre Église. Colloque au cours duquel j’ai livré une communication intitulée : « Les femmes à part entières dans l’Église », dont je prolonge la réflexion dans cet article. Lire la suite

Femmes à part entière dans l’Église – résumé

Présentation faite au colloque ayant pour thème Visage féminin de l’Église! dans le cadre des célébrations du150e anniversaire de la fondation de l’archidiocèse de Rimouski.
(Texte-synthèse – 
Une version complète suivra)

Rappelons d’abord qu’au temps de Jésus, la femme était considérée comme une mineure du berceau à la tombe, toujours sous la tutelle d’un homme (père, mari, fils). D’où la vie de misère pour une veuve sans fils. Elle tire se reconnaissance dans la maternité. D’où le drame de la stérilité, toujours imputée à la femme. Elle ne peut, en réalité, traverser le seuil de sa demeure sans être voilée. Lire la suite

Femmes ordonnées? Quel espoir?

Les femmes occupent une place indéniable dans l’Église catholique romaine. Elles composent la majorité du personnel engagé dans les paroisses, à titre bénévole ou en tant qu’agentes de pastorale salariées et mandatées par leur évêque. Je me plais parfois à imaginer l’électrochoc que provoquerait une grève où toutes les femmes engagées cesseraient leurs activités. Parions que le quotidien en serait affecté au point de réaliser que les femmes sont des piliers de la vie ecclésiale! Lire la suite

Une porte vers la prêtrise s’entrouvre pour les femmes

Début février, la revue Jésuite La Civiltà Cattolica a publié (n°3999) un article audacieux questionnant, de façon pertinente, quelques-uns des verrous empêchant les femmes de vivre leur vocation à la prêtrise.

Cette revue, dont les épreuves sont relues, avant publication, par la Secrétairerie d’État, jouit d’une grande crédibilité et semble appuyée par le pape lui-même. Ainsi, à l’occasion de la parution du numéro suivant (n°4000), le pape, dans un entretien avec l’équipe de rédaction, a conforté leur travail et les a encouragés à être « une revue de pont, de frontière et de discernement, riche du regard du Christ sur le monde ». Pour le Saint-Père, une foi authentique implique toujours un profond désir de changer le monde. Lire la suite