Jean-Paul II, l’ombre du saint – Droit d’inventaire – recension

Une recension du livre de Christine Pedotti et Anthony Favier « Jean-Paul II, l’ombre du saint – Droit d’inventaire » – Albin Michel, juin 2020 par Marie-Thérèse Van Lunen Chenu.
Cette recension a d’abord été publiée le 3 juillet 2020 sur le site de Femmes et Hommes, Égalité, Droits et Libertés dans les Églises et la Société FHEDLES et est reproduite avec les permissions requises.

Alors qu’aujourd’hui nombreux fervents compatriotes de ce pape polonais charismatique, Saint-Jean-Paul II, se mobilisent ardemment pour lui faire donner encore plus d’honneurs – pas moins que Docteur de l’Église et ses parents dévots canonisés de surcroît – d’autres catholiques estiment une telle ferveur tout à fait inappropriée. S’est ouvert le temps d’inventaire. Celui-ci mis quelque peu en sursis par les courageuses mais pathétiques dernières années du long pontificat. Est analysé et même crument dénoncé un lien de causalité entre la crise et le désarroi que connait le catholicisme aujourd’hui et ce qui fut une priorité obsessionnelle de ce pape pour un retour à une Église pré-conciliaire centralisatrice, cléricale et puissante, s’annonçant elle-même sainte et sans tâches, alors que se sont multipliées les révélations sur sa cécité, son silence, son indulgence, voire ses compromissions, devant tant d’abus et crimes sexuels commis en son sein. Lire la suite

La lingère d’Acquaviva, Roman historique – recension

Une recension du livre de Rita Amabili-Rivet. La lingère d’Acquaviva, Roman historique, Éditions Guido-Amabili, 2019, 452 pages par Gisèle Turcot. 

Rita Amabili-Rivet ne cesse de nous surprendre. Son 7e roman touche à la fois les structures sociales d’une cité médiévale en Italie, les mouvements spirituels de l’époque et le discours émergent de la conscience féministe incarné par son héroïne. On ne peut que saluer l’ampleur du travail de recherche que l’auteure s’est imposé pour introduire son public dans une atmosphère de croisade où les saints croisent les brigands. Lire la suite

Les abus sexuels contre les femmes dans l’Église – recension

Recension de la publication de « L’autre Parole », numéro 151, Printemps 2020

Ce numéro de « L’autre Parole », Les abus sexuels contre les femmes dans l’Église, présente un ensemble cohérent de pensées et de propos sur ce sujet sensible. Le message est clair : il faut que ce système clérical, qui favorise l’abus, meure et laisse place à une nouvelle Église où les ministères redeviennent des services pour une communauté. Lire la suite

Les femmes diacres, hier, aujourd’hui, demain – Recension

Recension de: MACY, G., DITEWIG, William T., ZAGANO, Phyllis. LES FEMMES DIACRES, Hier, aujourd’hui, demain, Montréal, Éditions Novalis Inc., 2018, 175 pages.
par Rita Amabili

Après une intéressante préface de Mgr Paul-André Durocher qui ouvre son écrit en précisant qu’il est reconnu comme l’évêque qui a soulevé la question de l’accès des femmes au diaconat permanent et un avant-propos tout aussi pertinent de madame Susan A. Ross de l’Université Loyola de Chicago qui souligne avec pertinence l’engagement si considérable des femmes dans l’Église que cette dernière s’effondrerait sans leurs nombreuses responsabilités, le lecteur ou la lectrice se retrouve sans surprise devant l’introduction. « L’Église catholique est souffrante » peut-on lire dans le premier paragraphe. Et voilà, la table est mise pour les trois essais qui suivront. Lire la suite

Une porte vers la prêtrise s’entrouvre pour les femmes

Début février, la revue Jésuite La Civiltà Cattolica a publié (n°3999) un article audacieux questionnant, de façon pertinente, quelques-uns des verrous empêchant les femmes de vivre leur vocation à la prêtrise.

Cette revue, dont les épreuves sont relues, avant publication, par la Secrétairerie d’État, jouit d’une grande crédibilité et semble appuyée par le pape lui-même. Ainsi, à l’occasion de la parution du numéro suivant (n°4000), le pape, dans un entretien avec l’équipe de rédaction, a conforté leur travail et les a encouragés à être « une revue de pont, de frontière et de discernement, riche du regard du Christ sur le monde ». Pour le Saint-Père, une foi authentique implique toujours un profond désir de changer le monde. Lire la suite

Masculin-Féminin. Où en sommes-nous? – Décryptage d’une encyclique – recension

couv-masculin-femininUne recension du livre de Michèle Jeunet, Masculin-Féminin. Où en sommes-nous? – Décryptage d’une encyclique, BoD, 160 p. 30 juin 2016
par Sylvie de Chalus
Recension publiée sur le site Le comité de la jupe et reproduite avec les permissions requises

Masculin-Féminin, où en sommes-nous? est un livre de Michèle Jeunet, religieuse appartenant à l’Institut des Sœurs de Notre-Dame du Cénacle. Il est paru en juin 2016 aux éditions BoD – Books on Demand (https://www.bod.fr/livre/michele-jeunet/masculin-feminin–ou-en-sommes-nouso/9782322077274.html). Il porte en sous-titre Décryptage d’une encyclique, celle de Jean-Paul II, Mulieris Dignitatem (1988). D’emblée, le titre invite le lecteur à voir qu’il s’agit d’un rapport entre le masculin et le féminin et que cette question est insérée dans l’histoire. L’étude de l’encyclique est au centre, elle est précédée d’un rappel des textes les plus significatifs de la tradition, elle est suivie de références à des théologiens contemporains qui pourraient inspirer une autre approche de la question. Ce livre reprend un travail universitaire, un mémoire de maîtrise en théologie, allégé de ses notes et revu pour toucher un public plus large, ouvrage de vulgarisation au bon sens du terme. Lire la suite

Du dernier rang – recension

couv-du-dernier-rangUne recension du livre de Lucetta Scaraffia, Du dernier rang – Les femmes et l’Église, Salvator, 157 p. septembre 2016
par Anne Soupa
(Recension publiée sur le site Le comité de la jupe et reproduite avec les permissions requises)

Lucetta Scaraffia vient de publier un livre qui fait appel à son expérience, celle du « dernier rang » où sont indument placées les femmes dans l’Église. Son réquisitoire ardent est celui d’une historienne qui rappelle que le christianisme est profondément égalitaire dans sa conception des hommes et des femmes. De quoi applaudir des deux mains! Avec humour et finesse, elle partage ses nombreuses expériences de l’indifférence ecclésiale actuelle envers les femmes et entraîne son lecteur vers les éclairages inédits que sa grande culture permet. Lire la suite

Le Déni – commentaires d’un groupe de réflexion

COUV Le DeniÀ la suite de la lecture du livre Le Déni (Novalis, 2014), quelques membres de l’équipe de Femmes et Ministères de Québec vous présentent leurs impressions toutes personnelles.
Même si parfois le propos tenu par les auteures (Maude Amandier et Alice Chablis) peut vous paraître aride et subversif, il ne fait que refléter la dynamique séculaire maintenue encore aujourd’hui par le magistère de notre institution l’Église catholique à l’égard des Femmes.
L’équipe de Québec vous incite à prendre connaissance de cet ouvrage comme elles l’ont fait elles-mêmes. Les textes sont de Joce-Lyne Biron, Roger Labbé, Yvan Lajoie et Denise Pageau.

Denise Pageau pour le groupe de Québec

Le Déni – commentaires par Joce-Lyne Biron
Le Déni – évaluation de nos rencontres en lien avec la lecture du livre par Roger Labbé
Commentaires et réflexions sur le volume Le Déni par Yvan Lajoie
Ô… Bécassine… comme elle nous sied bien… par Denise Pageau

Le Déni – commentaires

Joce-Lyne Biron 2La lecture du Déni fait prendre douloureusement conscience, si ce n’est déjà fait, du mal engendré par le Magistère, qui se croit en possession de La Vérité, presque en toute chose. Et paraît-il que lui seul a la science exacte de l’interprétation du message évangélique! Nous vivons de cet héritage où toutes les écoutilles semblent avoir été fermées! Pourquoi? Lire la suite

Le Déni – évaluation de nos rencontres en lien avec la lecture du livre

roger-labbeD’abord, j’accepte que la Vierge Marie a joué un rôle irremplaçable et unique dans l’histoire du salut de l’humanité, en mettant au monde le Fils de Dieu . Elle devient, pour moi, une inspiration, au moment où elle adhère à la volonté de Dieu sur sa vie. Son attitude est avant tout celle de se laisser aimer et d’aimer. À noter que cela revient autant à l’homme qu’à la femme. En effet tous les deux disent dans le Pater : « Que ta volonté soit faite». Lire la suite