A propos Raymonde Jauvin

Raymonde Jauvin, cnd, détient un doctorat en philosophie de l'Université des Sciences Sociales de Grenoble. Éducatrice de carrière, elle a, après de nombreuses années d’enseignement aux niveaux collégial et universitaire, consacré 15 années au service des Églises diocésaines de Saint-Jérôme et de Montréal. Membre du réseau Femmes et Ministères, elle compte de nombreuses années d'engagement au sein de réseaux préoccupés de la promotion de la femme et de l’avenir de l’Église.

Femmes et ministères

Raymonde JauvinPrésentation par Raymonde Jauvin du réseau Femmes et Ministères lors de la rencontre annuelle du Réseau Culture et Foi le 15 mai 2004.

Je vais vous dire quelques mots de l’orientation de Femmes et ministères. C’est un organisme incorporé, fondé en 1982, qui est un réseau autonome de femmes engagées en Église. Ce réseau se veut un lieu de solidarité et de parole, de ressourcement et de célébration, un lieu d’élaboration d’une pensée commune, de réflexion et de concertation en vue d’une prise de parole collective. Lire la suite

La responsabilité ministérielle des femmes dans la mission de l’église catholique du Québec de 1980 à 2006

Parler d’engagement dans la mission de l’Église, c’est faire référence à l’exercice de responsabilités pastorales, voire ministérielles, qu’assument ou que des femmes pourraient davantage assumer dans l’Église. C’est aussi se demander, sous un angle différent, quelle place ont-elles réellement dans l’Église d’aujourd’hui ?

Lire la suite

Les femmes dans la mission de l’Église aujourd’hui

Étant donné que nous nous en tenons trop souvent aux réactions viscérales, je nous invite à faire un voyage au-dessus des nuages. Question de voir les choses d’une certaine hauteur. J’ai un très grand respect pour l’Église catholique : je le dois d’ailleurs largement à mes parents. En outre, mes ancêtres sont chrétiens catholiques depuis peut-être avant Charlemagne. L’Église catholique n’est la propriété d’aucun pape, ni d’aucune classe cléricale. Elle est la famille de Dieu sur cette terre. Jésus a fondé son Église sur l’expérience fraternelle et non sur la structure hiérarchique. Ce sont des ecclésiastiques manquant d’imagination ou craignant l’originalité évangélique qui veulent réduire l’Église à une institution hiérarchique. Ils sont incapables d’imaginer comment des frères et des sœurs peuvent vivre en communion sans se contrôler les uns les autres. Lire la suite

LA FEMME DANS LA MISSION DE L’ÉGLISE DU QUÉBEC

Situons-nous clairement. En abordant la question des femmes dans la mission ecclésiale, il est important de rappeler que la Mission de l’Église est une. Saint Jean la définit ainsi : « Rassembler dans l’unité, les enfants de Dieu dispersés »[1] . La mission de l’Église est une et cette mission est celle de tous les baptisés. Elle est la même pour tous et toutes. C’est dire qu’il n’y a pas une mission ecclésiale pour les hommes et une autre pour les femmes. Baptisés, femmes et hommes, tous et toutes, sont ensemble responsables « d’annoncer la Bonne nouvelle à toutes les nations et de faire des disciples »[2] . De fait, l’Église repose sur la commune responsabilité des chrétiens et des chrétiennes selon la diversité des ministères. Voilà pourquoi, nous parlons de la femme dans la mission de l’Église et non de la mission de la femme dans l’Église. Lire la suite