Se souvenir pour mieux agir

Montréal, le 2 décembre 2019 – Le Réseau des répondantes diocésaines à la condition des femmes et le conseil Église et Société de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) signent une déclaration sur la violence envers les femmes et les personnes vulnérables. Intitulée Se souvenir pour mieux agir, la déclaration invite à une prise de responsabilité individuelle et collective face à la persistance de la violence, 30 ans après l’assassinat de 14 femmes à l’École Polytechnique, le 6 décembre 1989, et 30 ans après la publication par l’AECQ de l’outil Violence en héritage? Réflexion pastorale sur la violence conjugale. Lire la suite