A propos Sébastien Doane

Sébastien Doane, bibliste, est doctorant à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l‘Université Laval et chargé de cours à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université de Montréal après avoir été animateur de pastorale au secondaire. Il est responsable de la rédaction et chroniqueur pour le site Interbible et a à son actif un certain nombre de publications dont « Lexique sympathique de la Bible » (Novalis, 2013).

Dieu(e) : les images féminines du Dieu de la Bible

Texte publié dans Interbible, chronique du 19 mai 2017 et reproduit avec les permissions requises

Bien que pour les chrétiens Dieu ne soit pas sexué, la plupart du temps, nous le représentons comme un homme. Le fait que Jésus réfère souvent à Dieu comme son père a marqué la tradition. Or, la Bible utilise aussi des symboles féminins pour représenter Dieu. En voici quelques-uns. Lire la suite

Lettre aux femmes qui me montrent le ressuscité

Chères femmes que j’aime et qui m’entourent,

Sébastien_DoaneJe vous avoue qu’après 35 ans de vie, les femmes représentent pour moi un mystère. Parfois, je m’aperçois que je n’ai aucune idée de votre façon de voir la vie. Et, j’en suis heureux. Je m’explique. Sans les femmes qui m’entourent, je resterais dans la logique cartésienne, égocentrique et compétitive qui m’est naturelle. Votre contact me permet de me développer autrement en prenant conscience de mes émotions, de mon intériorité et de mon humilité. Moi aussi, je veux vivre de valeurs de solidarité en aidant les autres au lieu de les rabaisser. Lire la suite

Femme

Hébreu : ‘ishshah
Grec : gunè (à l’origine des mots gynéco- et –gyne en français)

Sébastien_DoaneÈve
La première femme dans la Bible est nommée Ève, la vivante, puisqu’elle sera la mère de tous les vivants (Genèse 3,20). Il y a deux récits de la création de la femme. Le premier indique simplement que Dieu créa l’homme et la femme à son image (Genèse 1,27). Il met l’accent sur leur égalité; ils reçoivent tous les deux la responsabilité de dominer le monde et de procréer. Le deuxième récit raconte que la femme a été créée par une côte de l’homme (Genèse 2,21). Cette histoire souligne la réciprocité de celle qui est « os de mes os » (Genèse 2,23).

Lire la suite