Le bénévolat chez Christiane Lagueux

Après quelques années d’enseignement,  Christiane Lagueux  a œuvré 20 ans au diocèse de Québec en tant qu’agente de pastorale (1990-2010). Elle a été membre de l’équipe diocésaine  responsable de la pastorale sociale,  de la jeunesse et de la  famille et a consacré deux ans à la  pastorale paroissiale. 

J’ai connu Christiane Lagueux, dans les années 1980, alors que j`étais animateur régional sur la Rive-Sud du diocèse de Québec. Avec une équipe, elle participait à l’animation du Service d’Entraide de la Rive-Sud, (devenu depuis le Centre d’Action Bénévole Bellechasse, Lévis, Lotbinière) un organisme qui assurait de multiples services aux familles et aux personnes marginalisées du milieu. Lire la suite

Les femmes à part entière dans l’Église

Dans le cadre des célébrations de son 150e anniversaire, en cette année 2017, le diocèse de Rimouski s’est donné un logo portant l’inscription suivante :

L’Église diocésaine de Rimouski :
Nourrie par ses racines – Audacieuse pour l’avenir

Or, parmi les événements destinés à célébrer le jubilé, il y a eu, à l’occasion de la Journée de la Femme, le 8 mars dernier, un colloque sous le thème : Visage féminin de notre Église. Colloque au cours duquel j’ai livré une communication intitulée : « Les femmes à part entières dans l’Église », dont je prolonge la réflexion dans cet article. Lire la suite

Les femmes et l’autorité à l’aube du christianisme

Résumé de la conférence  Crispina and Her Sisters: Women and Authority in Early Christianity [Crispina et ses soeurs : les femmes et l’autorité dans le christianisme primitif] présentée par Christine Schenk dans le cadre du congrès national du Catholic Network for Women’s Equality [CNWE] [Réseau catholique pour l’égalité des femmes] tenu à Ottawa du 26 au 28 mai 2017

Femmes évangélistes et expansion du christianisme dans le monde gréco-romain

Le 14 février 2007, le pape Benoît XVI fit la déclaration assez remarquable que « l’histoire du christianisme aurait été très différente sans la contribution des femmes » et que « la présence féminine était tout sauf secondaire ».1 Cette observation de la part du plus érudit des papes contemporains pourrait signifier que l’influence des femmes du début du christianisme était soit préalable, soit concomitant à celle des hommes chrétiens. Lire la suite

Dieu(e) : les images féminines du Dieu de la Bible

Texte publié dans Interbible, chronique du 19 mai 2017 et reproduit avec les permissions requises

Bien que pour les chrétiens Dieu ne soit pas sexué, la plupart du temps, nous le représentons comme un homme. Le fait que Jésus réfère souvent à Dieu comme son père a marqué la tradition. Or, la Bible utilise aussi des symboles féminins pour représenter Dieu. En voici quelques-uns. Lire la suite

Félicitations à Yvonne Bergeron et à Florent Villeneuve

Félicitations à Yvonne Bergeron et à Florent Villeneuve, pour la réception du Prix Guy-Paiement lors des Journées sociales du Québec [JSQ] 2017. À travers leurs divers engagements sociaux et ecclésiaux, ces deux récipiendaires ont à coeur la cause des femmes dans l’Église et la société.

Sylvie Latreille prend sa retraite de l’enseignement universitaire

Sylvie Latreille a été « une grande ambassadrice de l’Institut de Pastorale agissant toujours avec intelligence et élégance ». C’est en ces termes que le vendredi soir 28 avril 2017, Daniel Cadrin, o.p., directeur de l’Institut, a rendu un hommage bien senti à Sylvie Latreille en présence des finissants et de leurs invités. Elle prend sa retraite après 21 ans d’enseignement à l’Institut de Pastorale des Dominicains à Montréal. Lire la suite

Yvonne Bergeron reçoit la « Médaille du Lieutenant-gouverneur »

Yvonne Bergeron, théologienne bien connue, a reçu la « Médaille du Lieutenant-gouverneur » en reconnaissance pour son engagement remarquable comme aînée et bénévole au sein de son milieu communautaire. Cette médaille lui a été offerte de même qu’à Claude Laffage, à Sherbrooke, le 9 avril 2017. Les deux récipiendaires ont été sélectionnés par l’Archidiocèse de Sherbrooke pour leur implication bénévole. Lire la suite

33 ans au service de l’Église!

Ce texte se veut le témoignage d’une femme de 60 ans qui travaille dans l’Église catholique depuis le milieu des années 80. Mon propos n’est pas une réflexion sociologique ni théologique. C’est le fruit de l’expérience réelle et concrète d’une praticienne qui se débat au quotidien avec les difficultés, les défis, les espérances et les tentatives heureuses et moins heureuses de ce célèbre « faire autrement » sur un terrain ecclésial en pleine mutation. C’est aussi le témoignage d’une femme têtue qui croit encore en un monde meilleur selon le désir de Dieu et dans une institution qui peut y apporter une contribution significative dans la mesure où elle accepte de changer. Lire la suite

Félicitations aux quatre récipiendaires du Prix Herbert Haag pour la liberté dans l’Église

Le Prix Herbert Haag « Prix pour la liberté dans l’Église » honore des personnes ou des institutions qui s’engagent pour la liberté dans l’Église. On y retrouve, entre autres, parmi les récipiendaires, Leonardo Boff, Jacques Gaillot, Eugen Drewermann et Pat Farell, ancienne présidente de la Conférence des supérieures religieuses des États-Unis (LCWR).

Cette année, le prix remis le 19 mars 2017 à Lucerne (Suisse) a été décerné à deux organismes et à deux femmes : Lire la suite

Un évêque explicitement favorable au diaconat pour les femmes

« Les femmes devraient être ordonnés diacres. C’est un signe des temps », a déclaré Gebhard Fürst, évêque-théologien allemand de Rottenburg-Stuttgart. Il a affirmé, lors d’un rassemblement de l’Association des femmes catholiques d’Allemagne (KDFB) le 27 mars dernier, que l’heure était arrivée pour que cette réalité advienne dans l’Église catholique. Il considère même plus important l’ouverture au diaconat pour les femme que l’assouplissement de la règle du célibat obligatoire pour les prêtres et l’ordination d’hommes mariés aux vertus éprouvées (viri probati). Il a interprété le silence du pape François sur la question du diaconat pour les femmes comme un signe que le pape n’était « pas totalement opposé » au sujet. Lire la suite