Des couleurs et des mots – Trois nouvelles oeuvres de Georgette Sirois

Georgette SiroisAu terme de ses temps de silence et d’intériorité, souvent des couleurs et des mots s’imposent… En toute simplicité, c’est le fruit de ses inspirations que Georgette Sirois partage sur ce site car pour elle l’image est habitée du geste et du souffle qui l’ont fait naître; il faut la sonder pour en découvrir le sens et la vibration.

Le regard    Danser sa vie     La quiétude

Voir toutes ses oeuvres mises sur notre site.

Fête de Marie-Madeleine le 22 juillet

Marie-MadeleineÀ l’occasion de la fête de Marie-Madeleine, le 22 juillet, près de 200 célébrations se vivront dans divers pays dont l’Australie, le Canada, les États-Unis, l’Irlande, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, l’Ouganda, les Pays-Bas et le Royaume-Uni pour évoquer l’appel de Marie de Magdala à témoigner de la résurrection et souligner son rôle dans l’annonce à la communauté de cet événement central du christianisme. Ces célébrations, qui se vivent depuis 18 ans, veulent faire un contrepoids à l’idée que Jésus n’a appelé que des hommes.

Source : FuturChurch 

Marie-Madeleine : le chemin de la « perte féconde* »

   Anne-Marie ChapleauOublions la prostituée, la femme fatale ou la séductrice drapée dans sa longue chevelure comme d’autres dans leur vertu. Cette image de Marie de Magdala 2, forgée au VIe s. par le pape Grégoire le Grand, résulte d’un amalgame de trois personnages féminins du Nouveau Testament que rien n’autorise pourtant à confondre : la pécheresse anonyme de Luc (7,36-50), Marie de Béthanie (Lc 10,38-42 ; Jn 11,1 ss) et… Marie-Madeleine. La figure ainsi forgée devenait le modèle exemplaire de la femme de mauvaise vie transmuée en incarnation de la repentance. Entre Ève, celle par qui arriva le scandale [du péché], et la Vierge Marie, aussi parfaite que hors d’atteinte, la Magdaléenne représentait de manière particulièrement efficace l’humanité rachetée. Cette figure a fait florès auprès des artistes et des facteurs de légendes 3. Lire la suite

Marie de Magdala, l’« apôtre des apôtres »

Pauline Jacob[…] Un personnage du Second Testament dont j’ai assez souvent entendu parler à l’église comme sur les bancs de l’école est Marie de Magdala, mieux connue sous le nom de Marie Madeleine, une déformation probable du mot « Magdaléenne ».

On l’a longtemps considérée comme la « prostituée repentie ». Mais le récit biblique nous en présente un portrait bien différent. Nulle part dans l’Écriture elle n’est identifiée comme une pécheresse publique ou une prostituée. Lire la suite

Un défenseur des femmes en Église

Yvon LeblancUne grande perte pour l’Église de Moncton

C’est avec tristesse que je vous annonce le décès du Père Yvon LeBlanc, prêtre modérateur au diocèse de Moncton, Nouveau-Brunswick. Il est décédé le samedi 22 mars 2014, emporté par un cancer du cerveau et du poumon, à l’âge de 77 ans. Le Père Yvon a vécu ce temps d’épreuve de façon émouvante et courageuse à la fois.

Lire la suite

Le Déni. Enquête sur l’Église et l’égalité des sexes – recension

COUV Le DeniUne recension du livre de Maud Amandier et Alice Chablis, Le déni : Enquête sur l’Église et l’égalité de sexes, Éditions Bayard/Novalis, 2014, 394 pages
par Lise Baroni Dansereau

Cette recension a été publiée dans RENCONTRE, LE MAGAZINE DU CENTRE CULTUREL CHRÉTIEN DE MONTRÉAL et est reproduite avec les permissions requises.

Ouf ! Quel pavé dans la mare! Lourd, solide, corsé… Mais reste-t-il encore beaucoup d’eau dans la mare ecclésiale? Qui éclaboussera-t-elle vraiment ? Peu de gens peut-être. Voilà pourtant une enquête sérieuse, documentée, fondée sur de nombreuses études et fort pertinente pour qui ne renonce pas à voir l’Église catholique évoluer. Lire la suite

Le Déni. Enquête sur l’Église et l’égalité des sexes – recension

COUV Le DeniUne recension du livre de Maud Amandier et Alice Chablis, Le déni : Enquête sur l’Église et l’égalité de sexes, Éditions Bayard/Novalis, 2014, 394 pages
par François Thibodeau

L’anonymat des auteures, rapporté par les réseaux sociaux, m’a d’abord choqué : c’était comme si j’avais à faire à deux femmes portant la burka; dans notre milieu l’on échange à visage découvert; je comprends cependant que la journaliste Maud et la bibliste Alice avaient de bonnes raisons de signer ainsi leur enquête, mais je préfère la transparence. Lire la suite

Le Déni. Enquête sur l’Église et l’égalité des sexes – recension

COUV Le DeniUne recension du livre de Maud Amandier et Alice Chablis, Le déni : Enquête sur l’Église et l’égalité de sexes, Éditions Bayard/Novalis, 2014, 394 pages
par Gonzague JD 

Cette recension a été publiée sur le site FHEDLES et est reproduite avec les permissions requises.

« Ils sont au pouvoir, elles sont au service ». Voici comment Maud Amandier et Alice Chablis décrivent l’institution catholique dans un livre tranchant comme l’épée, préfacé par le grand théologien Joseph Moingt. Les deux auteures ont étudié tout le magistère récent concernant la différence des sexes, ce discours d’hommes sur les femmes dont ils définissent la complémentarité, et elles en démontent les procédés rhétoriques comme on abat des idoles de bois, avec l’urgence éthique de redresser les femmes courbées et la soif de retrouver Jésus libérateur derrière les discours opprimants. Lire la suite

« Ordinatio sacerdotalis » vingt ans plus tard

Yvonne BergeronC’était le 22 mai 1994. Il y a vingt ans déjà. Ce jour-là, Jean-Paul II publiait la lettre apostolique sur L’ordination exclusivement réservée aux hommes (Ordinatio sacerdotalis) dans laquelle il déclarait « que l’Église n’a en aucune manière le pouvoir de conférer l’ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l’Église » (par. 4). Triste événement il va sans dire. Dans la présente réflexion, après avoir simplement rafraîchi notre mémoire concernant quelques éléments incontournables aujourd’hui encore, je tenterai brièvement de voir si quelque chose de prometteur se profile dans le paysage actuel.
Lire la suite